/news/currentevents
Navigation

[VIDÉO] Le révérend Mukendi coupable: un «complot», selon son église

[VIDÉO] Le révérend Mukendi coupable: un «complot», selon son église
Capture d'écran, vidéo YouTube

Coup d'oeil sur cet article

Dans une vidéo publiée sur la page Facebook du révérend Paul Mukendi déclaré coupable de neuf chefs d’accusation d’agressions sexuelles samedi, ses disciples crient au «complot» et plaident «l’innocence» de l’homme présentement incarcéré.  

  

• À LIRE AUSSI: Agressions sexuelles: Paul Mukendi coupable

La vidéo mise en ligne au lendemain du verdict de culpabilité montre plusieurs membres de l’Église Parole de Vie, réunis sur la scène de leur lieu de culte de Vanier. Tous sont vêtus de blanc.  

Samedi matin, leur «père spirituel» s’était rendu au palais de justice de Québec également vêtu de blanc pour entendre le jury le déclarer coupable des neuf chefs d’accusation d’agressions sexuelles, exploitation sexuelle, voies de fait armées et menace de mort retenus contre lui. La Couronne a demandé et obtenu la détention immédiate de l’accusé.  

Notamment accompagné par la conjointe de Mukendi, l’homme au micro réitère d’abord que leur révérend est innocent. «Nous continuons de le soutenir, car nous avons tous été témoins de l’injustice qu’il a subie».  

[VIDÉO] Le révérend Mukendi coupable: un «complot», selon son église
Capture d'écran, vidéo YouTube

La victime attaquée  

Par la suite, il s’en prend au témoignage de la victime en parlant «d’invraisemblance» dans son témoignage. Celui qui s’exprime devant les disciples de l’accusé affirme que le témoignage de la victime, pourtant retenu par les 11 jurés, était «inventé».  

«Tout le long de son témoignage, elle était frappée d’amnésie», dit le porte-parole de l’Église. «Que dirons-nous des nombreuses pauses durant son témoignage pour inventer, pour corriger et bonifier [ses] nombreuses versions».  

«Ses émotions toujours calculées sans compter ses rires incessants dès qu’elle se savait à l’abri du regard des jurés», continue-t-il d’attaquer.  

Toujours selon le porte-parole, il est impossible que la mère de la victime aille donner sa fille au pasteur en guise «d’offrande» puisqu’il s’agit d’«une pratique aucunement chrétienne».  

Complot  

«Oui, nous adhérons à la théorie du complot», lance l’homme qui rappelle que le révérend fera appel du verdict. «Nous croyons à l’innocence de notre berger, Paul Mukendi», répète à nouveau l’homme au micro sous les applaudissements de la foule.  

Ils s’attaquent également aux médias qui, selon eux, auraient fait une «campagne de désinformation». La vidéo a été vue plus de 12 000 fois depuis dimanche.