/entertainment/events
Navigation

Capitaine Kirk de retour au bercail

L’acteur William Shatner sera au Comiccon de Montréal ce week-end

Coup d'oeil sur cet article

 

 « Je rentre à la maison ! » s’exclame William Shatner au bout du fil. Visiblement, le célèbre Capitaine Kirk n’a pas oublié sa ville natale de Montréal, où il débarque ce week-end à l’occasion du Comiccon.  

 

 Il y a de nombreuses années que William Shatner a quitté Montréal pour faire carrière aux États-Unis. Pourtant, la métropole n’a jamais disparu de sa mire. Ni de son cœur. 

Photo courtoisie

 

 « La ville a beaucoup changé depuis que je l’ai quittée. Mais chaque fois que je reviens, il y a toujours ce même sentiment qui vibre en moi. J’ai passé ma jeunesse à bâtir des bonshommes de neige sur l’avenue Marcil, ou encore prendre des cafés sur la rue Sherbrooke, quand j’étudiais à McGill », avance l’acteur en entretien téléphonique au Journal.  

 

 William Shatner avoue d’ailleurs du même souffle qu’il n’écarte pas la possibilité de revenir s’installer ici, dans la ville qui l’a vu grandir. On pourrait croire que le comédien de 88 ans souhaiterait y passer une retraite paisible. Mais non. Pas question de ça.  

 

 « Je déteste l’idée d’une retraite paisible. Et pourquoi j’arrêterais de travailler ? Pour me laisser mourir ? Jamais de la vie. Dans le pire des cas, je pourrais revenir à Montréal et être engagé pour remplir les nids de poule. Vous avez visiblement besoin d’aide à ce niveau », lance-t-il dans un éclat de rire.  

 

 Face aux fans  

 

 D’ici là, il avoue revenir en ville chaque fois que l’occasion se présente. Et cette fois-ci, l’occasion est le Comiccon de Montréal, qui ouvre ses portes vendredi au Palais des congrès. L’événement qui attire jusqu’à 60 000 visiteurs chaque année permet aux fans de superhéros, de personnages fantastiques, de bandes dessinées, de jeux vidéo et de culture populaire en général de rencontrer leurs idoles d’ici et d’ailleurs.  

 

 Les fans de Star Trek pourront donc y croiser William Shatner ce dimanche, alors qu’il passera une partie de la journée à signer des autographes et poser pour des photos auprès d’eux. En début d’après-midi, il montera également sur scène pour une causerie lui permettant de s’adresser directement à eux, pour partager des anecdotes, souvenirs, et peut-être même certaines perles de sagesse.  

 

 « J’adore monter sur scène pour parler à mes fans et répondre à leurs questions. Je m’amuse comme un fou, c’est comme une séance d’improvisation. Je ne sais jamais ce qu’ils vont me demander. C’est très excitant », confie William Shatner.  

 

 « Et, évidemment, la connexion est encore plus forte quand ce sont des fans montréalais, alors ce sera génial », ajoute-t-il avant de conclure la conversation d’un « Au revoir » lancé dans un français... teinté d’un accent résolument québécois.  

  

  Le Comiccon se déroule jusqu’à dimanche au Palais des congrès. 

   

 

 

 Cinq activités incontournables du Comiccon  

 

 Soirée burlesque 

Uma Gahd
Photo courtoisie, Mathieu Flageole
Uma Gahd

 

 L’univers du burlesque rencontrera ceux des mangas et des jeux vidéo ce soir, le temps du spectacle Burlesgeek. Au menu, effeuillages et coquineries, le tout animé par l’indéfectible Uma Gahd et son complice Noah. Ce soir, 21 h 15  

 

 Karaoké animé  

 

 Vous avez toujours rêvé d’être une princesse — ou un vilain — de Disney, à tout le moins le temps d’une chanson ? C’est votre chance. Tout le week-end, un karaoké thématique vous permettra de pousser la note sur les plus grands succès des dessins animés, que ce soit Let it Go, Hakuna Matata ou encore La belle et la bête. Ce soir 19 h 30, samedi 18 h 15 et dimanche 16 h 15.  

 

 Elijah Wood sur scène 

Elijah Wood
Photo d'archives, WENN.com
Elijah Wood

 

 Frodo débarque à Montréal en chair et en os samedi. En plus de rencontrer ses fans pour des séances photo et signatures d’autographes, Elijah Wood s’entretiendra avec ses fans à l’occasion d’une conférence suivie d’une période de questions. Samedi, 15 h 15  

 

 Comiccon en musique  

 

 L’Orchestre à vents de musiques de films (ou OVMF pour les initiés) présentera trois concerts transportant les mélomanes dans autant d’univers distincts. Ce soir, ce sera celui de Marvel, tandis que ce sera au tour de The Legend of Zelda et James Bond, respectivement, samedi et dimanche. vendredi 20 h 30, samedi à midi et dimanche 17 h  

 

 250 000 pieds carrés d’exposition... et de magasinage  

 

 Les festivaliers voudront faire un crochet vers la salle d’exposition où ils pourront trouver bandes dessinées, figurines ou tout autre article manquant à leur collection. Les gamers pourront quant à eux échanger avec des représentants de diverses entités. Tout le week-end