/misc
Navigation

Transfert d’écoles d'English-Montréal au réseau francophone: la décision reportée à lundi

Coup d'oeil sur cet article

La Commission scolaire English-Montréal devra attendre quelques jours supplémentaires pour savoir si la justice accepte de bloquer le transfert, imposé par le gouvernement, de deux écoles anglophones au réseau francophone.

Depuis la semaine dernière, cette commission scolaire de la métropole est dans une course contre la montre pour conserver dans son réseau les écoles General Vanier et John Paul I, dans l’arrondissement de Saint-Léonard.       

Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge souhaite que ces écoles soient cédées à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île. Or un tel changement irait à l’encontre de la Charte canadienne des droits et libertés, peut-on lire dans une demande d’injonction déposée mardi.       

Car la Charte, plaide la Commission scolaire English-Montréal, garantit aux minorités linguistiques le droit d’être instruites dans leur langue maternelle.       

Le gouvernement avait toutefois pris cette décision en raison d'un manque de places dans le réseau francophone, alors que les établissements anglophones sont sous-occupés.       

La Cour supérieure devait rendre une décision aujourd'hui, mais cette dernière a finalement été reportée à lundi.