/entertainment/feq
Navigation

Daniel Gélinas voulait réunir Peter Gabriel et Genesis en 2017 pour le 50e du FEQ

Daniel Gélinas voulait réunir Peter Gabriel et Genesis en 2017 pour le 50e du FEQ
PHOTO D'ARCHIVES JEAN-FRANCOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

Voilà une déclaration qui en fera rêver plus d’un: dans le cadre de la 50e édition du Festival d’été de Québec (FEQ), en 2017, le directeur général de l’époque, Daniel Gélinas, avait comme plan de réunir le chanteur Peter Gabriel avec le reste de la formation originale de Genesis pour une «prestation unique».

En entrevue avec Geneviève Pettersen, vendredi, à QUB radio, l’ex-grand manitou du FEQ a ainsi confié qu’il avait caressé le souhait de «reformer» le noyau original du groupe anglais afin de marquer l’édition cinquantenaire du rendez-vous musical de Québec.

«Personnellement, j’aurais aimé, pour le 50e du festival, faire un show qui me ressemble plus. C’était très rare que je m’embarquais dans ce genre de truc là, mais [ça] aurait plu à beaucoup de gens aussi», s’est remémoré celui qui a mené le FEQ de 2002 à 2017.

ÉCOUTEZ l’entrevue avec Daniel Gélinas à QUB radio:

L’idée avait pris forme un an auparavant, en 2016, alors que le FEQ avait reçu Sting et Peter Gabriel à l’occasion du spectacle d’ouverture de la 49e édition.

«On en a profité pour discuter avec [Peter Gabriel] de ce projet-là, et ça n’a pas fonctionné, pour toutes sortes de raisons. Je pense que Peter Gabriel n’est pas rendu là et je pense que ça ne lui tentait pas. Les autres membres, évidemment, j’avais parlé à Steve Hackett, qui, lui, était très intéressé. Je pense que [Tony] Banks et [Mike] Rutherford [l’étaient] aussi», a mentionné Daniel Gélinas, ajoutant qu’il «aurait vraiment aimé ça, faire ça un jour».