/weekend
Navigation

Le retour des voisins

Les voisins
Photo courtoisie, Production Monarque

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir été présentée à maintes reprises depuis sa création en 1980, la pièce Les Voisins reprendra l’affiche, cette fois au Théâtre de Drummondville, avec une toute nouvelle distribution. La comédie absurde montrera à quel point trois couples de voisins, réunis pour une projection de diapositives, parlent pour ne rien dire.

Le texte de Claude Meunier et Louis Saia, devenu célèbre au fil des ans, sera présenté dans son intégralité, sans changement ni mise à jour. « C’était une des conditions des auteurs », lance la comédienne Brigitte Lafleur, qui ajoute qu’il s’agit d’un texte difficile à moderniser en raison des références, tandis qu’elle interprétera une reine du foyer. La pièce demeure campée en banlieue au début des années 1980.

Soirée entre voisins

Ainsi, trois couples de banlieusards décideront de se rencontrer pour assister­­­ à une soirée de diapositives. Les trois personnages féminins sont des femmes à la maison.

« Mon personnage, Laurette, est une femme dépressive, et son époux Georges (Jean-Michel Anctil), denturologue, est sans défense par rapport à cette situation, souligne Brigitte Lafleur. Elle n’a aucune envie d’aller à la réception des voisins, mais elle se sent obligée d’y aller pour son mari. »

Le couple qui organise la réception est composé de Bernard et Janine (Guy Jodoin et Marie-Chantal Perron). Bernard est agent d’assurances, et c’est lui qui est amoureux de sa haie. Lorsqu’un voisin foncera dans sa haie avec sa voiture, il verra son monde s’effondrer. Quant à Janine, elle fera tout pour que sa soirée soit parfaite. « Mais ça sera la dégringolade », annonce la comédienne.

Un autre couple, Luce et Fernand (Marilyse Bourke et Rémi-Pierre Paquin), se joindra à la réception.

Nous sommes dans un univers qui se rapproche du théâtre absurde. Tout y est vidé de son sens.

Les voisins

Auteurs : Claude Meunier et Louis Saia

Metteur en scène : André Robitaille

Distribution : Jean-Michel Anctil, Marilyse Bourke, Catherine Brunet, Guy Jodoin, Pier-Luc Funk, Brigitte Lafleur, Rémi-Pierre Paquin et Marie-Chantal Perron

Du 5 juillet au 17 août

À la Maison des arts Desjardins Drummondville