/travel/quebec
Navigation

Une nuit au couvent à l'Auberge des Balcons

Magnifique auberge avec ses balcons.
Photo courtoisie Magnifique auberge avec ses balcons.

Coup d'oeil sur cet article

Pour un séjour unique parsemé de rencontres et de partages, on se plaît dans un ancien couvent hébergeant l’Auberge des Balcons, dans Charlevoix. Ambiance festive et chaleureuse assurée.

C’est à Baie-Saint-Paul, confortablement blottis entre les murs de l’ancien couvent des Petites Franciscaines de Marie, que les invités découvrent l’Auberge des Balcons. Le nom est inspiré des religieuses qui se berçaient des heures sur les longs balcons ceinturant le bâtiment historique. Des fauteuils s’y trouvent toujours pour perpétuer la tradition. Rémy Couture, directeur, précise que l’auberge bénéficie d’un caractère authentique dans son vieil immeuble. L’ambiance vibrante et exceptionnelle est indiquée pour faire des rencontres de visiteurs provenant des quatre coins du monde. Il garantit un accueil sympathique et chaleureux à tous ainsi qu’une atmosphère conviviale pendant le séjour.

L’ancienne chapelle de l’infirmerie transformée en salon.
Photo courtoisie
L’ancienne chapelle de l’infirmerie transformée en salon.

Chambres et dortoirs

Soixante-trois chambres individuelles sont munies d’un grand lit alors que neuf autres familiales disposent d’un grand lit superposé d’un lit à une place. De plus, 42 places dans cinq dortoirs (à 2 ou 4 places) sont accessibles. À prix modique, ces hébergements sont dispersés dans trois pavillons. Des salles de bain communes avec douches et toilettes sont accessibles tout comme des casiers sécurisés pour les utilisateurs des dortoirs. On apprécie les deux cuisines vintage parfaitement équipées des essentiels pour préparer les repas ainsi que des tables pour manger. La grande table réfectoire de 10 places crée tout un effet !

Les chambres sont simples mais confortables.
Photo courtoisie
Les chambres sont simples mais confortables.

Partout, la décoration demeure simple, même minimaliste, elle respecte le bâtiment d’origine et ses pièces qui étaient modestement décorées comme le souhaitaient les religieuses. Les boiseries d’origine et les longs corridors ont leur charme. La chapelle de l’infirmerie est convertie en salon communautaire invitant. On y déplace parfois les fauteuils pour créer une petite scène accueillant des performances d’artistes émergents. Des jeux de société, des films VHS et une vieille table tournante promettent d’agréables moments. En retrait, le salon des afters reste accessible à ceux désirant étirer la soirée sans déranger les invités déjà au lit.

À savoir

Tarifs

Une nuit en occupation double dans une chambre à partir de 70 $ et une place en dortoir à partir de 32 $.

Services

Pantoufles, literie et serviettes de douche sont fournies. Les personnes à mobilité réduite bénéficient d’une chambre adaptée. Ascenseur, laveuse et sécheuse ($) disponibles. Pour 9 $, on s’offre un déjeuner au Mousse café, une coopérative de solidarité, établie dans le grand bâtiment.

Activités sur place 

À l’extérieur, des invités se rassemblent dans la cour. Ils jouent de la musique et ils chantent. Feu en soirée.

Activités tout près 

On emprunte le circuit de via ferrata sur la paroi rocheuse du mont du Lac des Cygnes au parc national des Grands-Jardins et on fait de la randonnée.

Coordonnées

Auberge des Balcons
63, rue Ambroise Fafard
Baie-Saint-Paul (Québec) G3Z 2J7
Téléphone : 1 877 487-1925
aubergedesbalcons.com