/sports/opinion/columnists
Navigation

Joueurs autonomes: les tablettes sont maintenant toutes vides

HKO-HKN-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-BOSTON-BRUINS---GAME-ONE
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

En l’espace de quelques jours, on a vidé les tablettes... ou presque. Le marché des joueurs autonomes demeure toujours ouvert, remarquez bien, mais ne perdez pas votre temps, il n’y a plus rien d’attrayant à part quelques exceptions.  

J’ai consulté la liste des joueurs conservant l’espoir de convaincre un acheteur et, vraiment, il n’y a aucune raison pour Marc Bergevin de s’y attarder. Ce n’est pas l’option à envisager pour améliorer son équipe.  

On va le répéter : Ben Chiarot a été identifié pour évoluer aux côtés de Jeff Petry. Donc, qui sera l’adjoint de Shea Weber ?  

On attend toujours la réponse.  

A-t-on conclu chez les décideurs de l’équipe que l’attaque est bien structurée, qu’il n’y a aucune raison pour s’inquiéter ?  

Euhhh...  

Il y a 14 attaquants qui ont des contrats de la Ligue nationale. Trois autres vont débattre leur statut devant un arbitre. Le problème, c’est qu’il y a congestion chez les attaquants reluquant un poste au sein du troisième ou quatrième trio. Mais les championnats se gagnent avec des joueurs de haut niveau à l’attaque.  

Par conséquent, le Top Six, qu’annonce-t-il de bien particulier pour la prochaine saison ? Si on a déposé une offre hostile à Sebastian Aho, c’est qu’on reconnaît qu’il y a un problème important à la position de centre. Avant l’affaire Aho, le Canadien avait déroulé le tapis rouge pour  

Matt Duchene, un joueur de centre. Également, on raconte en coulisses qu’on aurait aimé faire une offre hostile à Brayden Point, lui aussi un joueur de centre, mais le patineur du Lightning a prévenu tout le monde qu’il veut demeurer à Tampa Bay.  

Il ne reste plus qu’une seule option. Le transfert d’effectifs.  

Pas d’autres choix.  

Saura-t-il trouver une oreille attentive ? Saura-t-il trouver un homologue qui pourrait avoir un intérêt pour un ou des joueurs du Tricolore ?  

C’est à voir.  

Comment est-il perçu ?  

Ce qui nous amène au dossier Aho et à la réaction de certains directeurs généraux qui n’ont pas prisé la décision de Bergevin. Va-t-on lui faire la gueule ? Possible. Surtout ceux qui représentent la vieille garde ? Bergevin a osé déranger. Pourtant, il n’a fait qu’appliquer les règlements. La LNH n’est-elle pas une ligue réunissant  

31 équipes dont l’objectif est la Coupe Stanley, ou encore si vous préférez, 31 équipes qui visent une qualification au tournoi printanier ? Donc, pourquoi ne pas tester le marché des joueurs autonomes avec restriction si on croit qu’on peut améliorer les effectifs ? Qu’on ait commis une erreur dans la présentation de l’offre hostile, c’est une chose. Mais qu’on utilise tous les outils à la disposition des décideurs, c’est faire son boulot, que ça plaise ou pas. Les Hurricanes ont officiellement annoncé, hier, qu’ils avaient égalé l’offre. « On ne pouvait laisser Aho quitter l’organisation, il est un des meilleurs joueurs de la ligue, » a dit Don Waddell. Alors, pourquoi lui avoir offert un contrat de 7,5 millions $ pour les huit prochaines saisons, s’il appartient au groupe des meilleurs du circuit ? Waddell et son propriétaire, Tom Dundon, perdront Aho quand il sera joueur autonome sans restriction dans cinq ans. Oups...  

Kyle Dubas n’a qu’une saison d’expérience dans son rôle de directeur général, mais après avoir connu bien des ennuis dans le dossier William Nylander, il faut reconnaître qu’il a fort bien réagi dans le but de se protéger au cas où une offre hostile serait acceptée par Mitch Marner. Ont quitté Toronto Ron Hainsey, Patrick Marleau, Nazem Kadri, Tyler Ennis, Connor Brown et Nikita Zaitsev. Débarquent à Toronto Cody Ceci, Tyson Barrie, Alex Kerfoot et Ben Harpur. Toronto mise sur deux des sept meilleurs pointeurs chez les défenseurs : Morgan Rielly et Barrie. Et Dubas peut maintenant envisager une offre hostile à Marner avec les ressources monétaires pour égaler l’offre. Et les Maple Leafs seront encore une formation de premier plan...  

On croit de plus en plus que Mitch Marner aura une offre hostile à étudier dans les prochains jours. D’où viendra cette offre ? On pense aux Islanders de New York. Lou Lamoriello a perdu son pari avec Artemi Panarin, il a commis une erreur de jugement dans le dossier de Robyn Lehner qui a signé une entente d’un an avec les Blackhawks. Il veut maintenant corriger la situation avec un coup fumant...  

5 millions pour Simmonds ?  

Un contrat de 5 millions $ pour un an à Wayne Simmonds ? Je veux bien croire que les Devils du New Jersey ont de grandes ambitions pour l’an prochain et qu’ils sont impliqués dans une compétition féroce avec les deux autres formations de la région de New York, mais 5 millions $ pour un joueur qui a perdu de son lustre, c’est tout de même bizarre...  

Il reste encore plus de 8 millions $ dans les coffres du Canadien. Donc, Bergevin n’aurait aucune difficulté à s’entendre avec Jake Gardiner. Mais encore une fois, Nick Leddy est-il dans la vitrine des Islanders ? Je vous rappelle qu’il a perdu son poste parmi les quatre meilleurs défenseurs de l’équipe. Il commande un salaire de 5,5 millions $ et il reste trois ans à son entente. Leddy a 28 ans...  

Tiens, tiens, qui l’eut cru. Darryl Sutter est de retour dans la Ligue nationale. Il occupera le poste de conseiller auprès des entraîneurs des Ducks d’Anaheim. Conseiller auprès des entraîneurs, ça veut dire quoi ?  

Sutter est un ami du directeur général Bob Murray, peut-être son meilleur ami. Sans doute que le DG des Ducks veut s’assurer que tout ira bien avec Dallas Eakins, le nouvel entraîneur qui aura à supporter Sutter...  

Peut-être aimerez-vous aussi...