/news/provincial
Navigation

Marché du Vieux-Port: les audiences sur le fond du dossier en novembre

Marché du Vieux-Port: les audiences sur le fond du dossier en novembre
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec ne pourra pas démolir le Marché du Vieux-Port avant les audiences des 11 et 12 novembre et c'est la Cour supérieure qui tranchera le fond du dossier à ce moment-là.  

Cet après-midi, au palais de justice de Québec, le juge Serge Francœur a donc prolongé le sursis qui avait été récemment accordé par son homologue Lise Bergeron. Il a également convenu avec les parties des dates précises des audiences.  

Me François Marchand, qui conteste la démolition du bâtiment, s’est dit «heureux» de la décision. «L’immeuble va rester en place au moins jusqu’à l’instruction [les 11 et 12 novembre]. Tous les espoirs sont permis. Rien n’est perdu. Mon objectif est que les gens du Vieux-Québec retrouvent leur Marché tel qu’il était avant sa fermeture», s’est-il réjoui.  

Marie-Josée Savard entendue  

L’avocat et opposant à l’administration Labeaume a également obtenu la possibilité d’interroger Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif à la Ville de Québec. À ce stade-ci, cependant, on ne peut savoir clairement si Mme Savard devra témoigner lors des audiences ou bien si elle sera entendue lors d’un interrogatoire préalable qui aurait vraisemblablement lieu en octobre.  

«Je suis satisfait de pouvoir interroger quelqu’un du conseil municipal pour établir quel est le véritable projet, a avancé François Marchand. Est-ce qu’il y a un projet? Est-ce que ce projet-là correspond à un marché public? Moi, je prétends que non.»  

Selon l’interprétation de ce dernier, la cession du terrain du Marché par le fédéral, en 2013, contenait une clause obligeant la municipalité à garder à cet espace la vocation de marché public. Le projet de la Ville consistant à mettre en place un marché satellite ne respecterait pas cette clause, croit-il.

La semaine dernière, la Coopérative des horticulteurs a décidé de mettre sur glace, jusqu’en 2020, le projet de marché satellite saisonnier.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions