/sports/baseball/capitales
Navigation

«Les Blues sont notre motivation» - Tim Smith

«Les Blues sont notre motivation» - Tim Smith
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Le retour de la pause du match des étoiles représente le début officiel de la deuxième moitié de saison dans la ligue Can-Am. Se retrouver au dernier rang du classement n’était certainement pas la situation rêvée pour les Capitales, mais la situation devrait changer si l’on s’en tient aux propos de l’entraîneur adjoint Tim Smith.

«La première partie de la saison était tout simplement folle pour nous. Nous avons eu plein de blessures, beaucoup de mouvement de personnel, et nos joueurs étoiles étaient pris à Cuba, et c’était très décevant. Il y a vraiment eu de durs moments, mais à la fin, on est très content de ce qu’on est devenus comme équipe. Aujourd’hui, c’est pratiquement comme si l’on avait une nouvelle équipe. Ce qu’ont réalisé les Blues de St. Louis, être au dernier rang de la ligue pour venir remporter la coupe Stanley sans que personne n’abandonne, sera notre motivation pour le reste de la saison.»

Même saison, nouveau départ

Lorsque les victoires se font attendre, il n’est pas rare de voir certains joueurs perdre la vision du groupe au profit de leurs statistiques personnelles, et Smith espère que cette «nouvelle saison» viendra changer l’état d’esprit de certains joueurs.

«En début de saison, on jouait plus pour soi-même, sans vraiment avoir une perspective d’équipe. Avec ce nouveau départ, nous voulons vraiment devenir une équipe soudée, qui joue les uns pour les autres et qui fera tout pour aller chercher quelques points. Si un gars doit déposer l’amorti pour faire marquer un coéquipier, il faut qu’il le fasse.»

L’alignement des Capitales a été victime de nombreux changements au cours de cette demi-saison. Le nouvel entraîneur des frappeurs affirme cependant que l’alignement des Caps devrait être beaucoup plus stable pour les matchs à venir.

«Nous croyons que nous pouvons aller loin avec les joueurs qu’on a présentement. Nous ne sommes pas à l’abri des blessures, bien au contraire, mais je crois que nous en avons eu assez au début de la saison. Il nous manque tout de même T.J White dans l’alignement, et son retour fera le plus grand bien au club, tant offensivement que défensivement.»

Peu de repos

Après une première moitié de saison plus ou moins chargée, cette deuxième moitié sera beaucoup plus exigeante pour les joueurs des Capitales, qui concluront leur calendrier régulier avec une séquence de 32 parties en 35 jours. Pour Smith, ce sera une belle occasion de voir de quel bois son équipe se chauffe.

«Ça passe ou ça casse! Nous allons jouer pratiquement tous les jours, donc personne ne sera 100% en santé. Peut-être que des gars seront malades, d’autres ne seront pas au sommet de leur forme, mais une chose est sûre, tu dois être un pro et donner ton maximum chaque jour pour aider l’équipe à décrocher une place en série.»

Programme double

La partie de jeudi au New Jersey a été annulée en raison du mauvais temps. Un programme double sera donc joué vendredi dès 17h pour reprendre ce match, et c’est l’Américain Arik Sikula qui entamera la première partie au Stade Yogi Berra

Scalabrini confira ensuite la balle au Québécois Dany Paradis-Giroux dans le deuxième match de cette série de quatre face aux Jackals du New Jersey.