/finance/business
Navigation

Seulement 11% des victimes inscrites chez Equifax

Coup d'oeil sur cet article

Trois semaines après l’annonce de la fuite de données touchant 2,7 millions de membres chez Desjardins, environ 300 000 personnes, soit 11 % des victimes, ont jusqu’à présent activé leur forfait avec l’agence de crédit Equifax.  

 • À lire aussi: L’ancien PDG de Desjardins s’est fait voler son identité  

 • À lire aussi: Scheer solidaire des personnes touchées par le vol de données  

 • À lire aussi: Vos données déjà vendues à des criminels  

Aujourd'hui, Desjardins a dressé un bilan de la situation et a profité de l’occasion pour souligner que la coopérative avait terminé l’implantation des solutions complémentaires.   

Rappelons que, depuis lundi, le Mouvement offre à ses membres la possibilité de s'inscrire, par téléphone ou dans une caisse, pour obtenir la protection contre le vol d’identité et l’assurance de 50 000$ d’Equifax. Il faut téléphoner au 1 800 Caisses.   

Desjardins a également commencé le déploiement progressif d'un formulaire d'inscription simplifié, en mode autonome. Il est disponible sur sa plateforme AccèsD et son application mobile.   

Envois Complétés lundi

C’est en raison du service «inacceptable» d’Equifax, dans les jours qui ont suivi l’annonce de la fuite de renseignements personnels qui a touché 2,9 millions de membres et d’entreprises, que Desjardins avait choisi de déployer ces nouvelles mesures.   

Environ 1000 employés par jour ont été mobilisés pour répondre aux nombreux appels des membres. La première journée, le délai d’attente, pour parler avec un responsable, était d’environ sept minutes.   

«Chaque jour, le nombre de personnes qui appellent au 1 800 Caisses pour s'inscrire au forfait de surveillance d'Equifax diminue», note Desjardins. «Le 11 juillet à minuit, près de 300 000 membres particuliers s'étaient inscrits à Equifax, soit en passant par Desjardins ou directement sur le site d'Equifax», ajoute l’institution financière. 

Quant à l’envoi des lettres par la poste avec le code permettant d’activer le forfait de surveillance de crédit d’une durée de cinq ans, le processus devrait être complété le lundi 15 juillet. Actuellement, plus de 93% des lettres ont été expédiées.   

Vendredi, Desjardins a aussi tenu à réitérer qu’elle n’avait pas constaté de hausse récente de la fraude. La coopérative, toutefois, refuse toujours de fournir des données.   

Pour l’offre avec l’agence de crédit TransUnion, l’institution financière répond que le processus suit son cours. Elle n’a toujours pas de date concernant la mise en service.