/finance/business
Navigation

Hausse des bénéfices chez Groupe MTY

Coup d'oeil sur cet article

Le Groupe MTY, qui exploite 75 bannières de restaurants au Canada et aux États-Unis, a rapporté vendredi une croissance de son bénéfice au deuxième trimestre de son exercice financier.

Pour le trimestre terminé à la fin mai, Groupe MTY a déclaré un bénéfice net attribuable aux propriétaires de 19,3 millions $ ou 76 cents par action de base et diluée, comparativement à 16,1 millions $ ou 64 cents par action de base et diluée lors du trimestre correspondant de 2018.

Les revenus ont atteint 130 millions $, en hausse de 21,6 %, principalement «en raison de l'augmentation des ventes aux canaux de détail et à l'acquisition de Casa Grecque», a précisé l’entreprise.

«Notre chiffre d'affaires consolidé des établissements comparables a affiché une hausse de 0,6 %, reflétant une croissance de 1,4 % et de 0,6 % au Canada et aux États-Unis respectivement, tandis que les ventes internationales sont demeurées en baisse. Au Canada, il s'agit du septième trimestre consécutif au cours duquel nous avons enregistré une croissance positive du chiffre d'affaires des établissements comparables», a déclaré Éric Lefebvre, chef de la direction de MTY, dans un communiqué.

«Nous sommes également très satisfaits de notre capacité à générer des flux de trésorerie disponibles, qui ont augmenté de 5 % pour atteindre 25,8 millions $ sur une base normalisée», a-t-il ajouté.

À la fin du second trimestre, MTY comptait 7345 restaurants dans son réseau, dont 181 exploités par l’entreprise et 7164 franchisés. Environ 56 % se trouvaient aux États-Unis, 37 % au Canada et 7 % à l'international.