/sports/hockey
Navigation

Jack Hughes s’entend avec les Devils

Jack Hughes s’entend avec les Devils
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après Kappo Kakko la veille, Jack Hughes a signé à son tour son contrat d’entrée, vendredi. La toute première sélection lors du dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) a paraphé une entente de trois saisons avec les Devils du New Jersey.

L’attaquant américain touchera le salaire maximum pour une recrue, soit 925 000 $ par année, auquel s’ajouteront des bonis à la performance.

Le jeune frère du défenseur des Canucks de Vancouver Quinn Hughes s’est dit très excité par cette étape nouvellement franchie.

«C’est évidemment formidable. Quand vous rêvez de jouer dans la LNH, un contrat est un autre pas dans cette direction. C’est un moment spécial», a commenté le principal intéressé, selon le site officiel des Devils.

«Il y a le logo, évidemment, mais il y a bien des choses qui l’accompagnent. Beaucoup de responsabilités, beaucoup de choses que vous prenez avec fierté. C'est vraiment excitant de faire partie des Devils. C'est un groupe si soudé, une organisation si soudée. C'est le genre d'endroit où vous traitez le concierge avec autant de respect que vous le faites pour le président. Pour moi, c’est une très bonne organisation et je suis simplement excité.»

Dans le cas de Kakko, il avait conclu un contrat semblable avec les Rangers de New York, jeudi. Le Finlandais avait été sélectionné au deuxième rang lors du récent repêchage.

Un record

Disputant la dernière saison avec le programme américain des moins de 18 ans, Hughes a récolté 34 buts et 112 points en 50 parties. Ses 190 points en deux campagnes représentent par ailleurs un record.

Hughes a également vu de l’action lors du plus récent Championnat du monde de hockey, amassant trois mentions d’aide en sept parties au sein de la formation des États-Unis. Les Américains avaient alors subi l’élimination aux mains des Russes en quart de finale.

Maintenant, ces exploits appartiennent au passé et Hughes se concentre sur le camp de développement des Devils, qui se déroule présentement et qui se terminera samedi.

«Pour moi, [ce camp] est une autre façon d’être plus confortable avec le New Jersey. Je parviens à trouver mon chemin vers l’aréna plus facilement et je suis plus confortable aux alentours. Je crois que c’est un bon apprentissage d’être ici.»