/sports/others
Navigation

[IMAGES] Planche à roulettes: Montréal se dote d’installations de calibre olympique

[IMAGES] Planche à roulettes: Montréal se dote d’installations de calibre olympique
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

La présence d’un événement de la série Vans Park au Parc olympique permettra aux amateurs de voir de grands noms de la planche à roulettes à Montréal, mais l’héritage dépassera largement le cadre de cette compétition.  

Pour accueillir cette étape du championnat, les organisateurs, avec l’aide de Vans, ont travaillé sur la conception et la construction d’un planchodrome respectant les normes olympiques pour l’épreuve de park. Après les finales, samedi, il sera ouvert gratuitement à tous.  

[IMAGES] Planche à roulettes: Montréal se dote d’installations de calibre olympique
PHOTO COURTOISIE

La planchiste québécoise Annie Guglia n’a pas caché sa joie de voir ces nouvelles installations être inaugurées dans la métropole, un peu plus d’un an avant les débuts de la discipline aux Jeux olympiques à Tokyo. Il s’agit d’un premier «skatepark» de cette qualité au Canada.  

[IMAGES] Planche à roulettes: Montréal se dote d’installations de calibre olympique
PHOTO COURTOISIE

«C’est inspirant de voir un "skatepark" comme ça à Montréal, s’est réjouie celle qui est championne canadienne. Ça va vraiment pousser le talent à un plus haut niveau. Ça va augmenter la participation et la qualité des performances. C’est sûr que ce sera bon pour la communauté.»  

Confiante pour les Olympiques  

Dans le cadre de cette étape de la série Vans Park, Guglia avait l’occasion de tester pour une première fois ses capacités en park, elle qui évolue habituellement dans les épreuves de street. Une blessure à une cheville l’a toutefois empêchée de continuer la compétition après les qualifications.  

Cette même blessure, qu’elle a subie le 22 avril, pourrait compromettre ses chances de se qualifier pour les JO. En effet, même si elle a été en mesure de prendre part aux événements qualificatifs, elle n’a pas pu fournir ses meilleures prestations.  

«J’ai commencé à refaire du skate il y a une semaine et demie ou deux semaines. Mais comme j’ai bien fait dans les derniers championnats du monde de la "Street League" en terminant 18e à Rio, ça me permet d’être préqualifiée pour les demi-finales de tous les événements de cette année, alors je reste dans le top 30. Côté stratégie, c’est intéressant.»  

[IMAGES] Planche à roulettes: Montréal se dote d’installations de calibre olympique
PHOTO COURTOISIE

Pour participer aux prochains Jeux, les athlètes auront 10 événements pour tenter de se qualifier. Le dernier aura lieu en mai 2020. Ce sont 38 billets olympiques, divisés également entre les épreuves de park et de street, qui seront distribués, autant chez les femmes que chez les hommes. Pour chaque sexe, il y aura une limite de trois représentants par pays, mais deux autres billets seront réservés aux athlètes locaux, cette fois-ci pour les Japonais. Quatre-vingts planchistes seront donc à Tokyo.  

«En ce moment, je suis 32e. Mais avec les quotas par pays, je suis 22e. Donc je suis à quelques positions [d’un billet olympique], mais sans avoir vraiment compétitionné encore. Donc je suis quand même confiante.»