/sports/others
Navigation

Rousse conserve sa première place

Coup d'oeil sur cet article

VALLEYFIELD | Malgré une performance en dents de scie, le meneur au classement général de la catégorie Hydro 350, Nicolas Rousse, a conservé son avance au classement général lors de la première journée des qualifications des Régates internationales de Valleyfield vendredi.

« Le cinquième et dernier tour a été difficile », a commenté le pilote d’AllardMénard.com qui totalise maintenant 347 points, soit une maigre avance de trois points sur son plus proche poursuivant, Kent Henderson.

« J’avais hâte que ça finisse », a-t-il soupiré.

Vendredi, Rousse a inscrit 18 points tandis qu’Henderson en a récolté 25.

Le meneur au classement général a connu un départ difficile dans son groupe de pilotes de la journée et n’a jamais été en mesure de rattraper Donny Allen et Jonathan Daoust qui ont respectivement terminé premier et deuxième.

« Je ne voulais pas pousser la machine et que ça se termine mal pour moi », dit-il penaud.

Rousse a pris le troisième échelon de son groupe tandis qu’Henderson a terminé en tête du sien.

« La fin de semaine est encore jeune et je vais me reprendre samedi », a-t-il lancé avec assurance.

Léger est heureux

Si Rousse semblait amer de sa performance, Yannick Léger, celui qui occupe le troisième rang des pilotes, affichait un large sourire.

Il a pris le premier rang de son groupe avec une performance sans faille, ou presque.

« J’étais troisième après le premier tour, mais Eric McKenna et Jeff Bernard m’ont laissé les dépasser lors d’un virage et je les en remercie », dit-il en souriant.

« S’ils ont fait ça, c’est parce que c’était les qualifications. Si on avait été en finale, ils ne l’auraient jamais fait », a-t-il dit, sourire en coin.

Avec une récolte de 25 points, le pilote de Supernova a rétréci l’écart qui le séparait de Rousse à seulement 14 points plutôt que 21 comme c’était le cas en début de journée.

King se rapproche

Jimmy King de l’écurie Steeler, qui avait volé la vedette l’année dernière alors qu’il avait livré une lutte très serrée face à son fils Bobby qui était dans la même catégorie que lui, s’est rapproché à 13 points du meneur de la classe Grand Prix, Mathieu Daoust.

Hélas, ce dernier est décédé après que son embarcation ait percuté celle d’un autre pilote le 30 juin dernier lors d’une épreuve à Brockville en Ontario.

« J’aimerais qu’il soit encore là pour continuer ce qu’il a commencé », s’est contenté de dire King.