/entertainment/celebrities
Navigation

Une marche de 570 km

Patrice Coquereau
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits Patrice Coquereau

Coup d'oeil sur cet article

Rencontré lundi dernier, Patrice Coquereau se préparait ­activement à son projet le plus ambitieux. Trois jours plus tard, il allait ­entamer un périple qui le mènerait de Longueuil à Rimouski... à pied. Et ce, beau temps, mauvais temps.

« C’est un projet un peu fou. Je fais une marche de 570 km. ­Pourquoi ? J’ai eu un flash ! Tout le long de la route 132, je vais ­m’arrêter chez les gens pour ­discuter avec eux de troubles anxieux. Je vais capter avec mon téléphone des témoignages visuels ou audio, dans le but d’en faire éventuellement un ­documentaire ou une série télé », révèle-t-il sur le tapis rouge de la première du film Menteur, lundi.

Ce périple qui durera environ sept semaines a demandé une sérieuse préparation au comédien.

« Cela fait un mois que je marche dans le nord, où j’habite. J’ai commencé par 6, 8, 10, 12, 14, jusqu’à 20 km par jour. Je sens déjà un changement dans le métabolisme de mon corps. Ce sera l’occasion de me mettre en forme et de rencontrer les gens », s’exclame-t-il.