/sports/racing
Navigation

Il dispersera les cendres de son père pilote dans la baie

Marc Théorêt rendra un dernier hommage à son défunt paternel aujourd’hui

Marc Théorêt
Photo Alex Drouin Marc Théoret rendra hommage à son père.

Coup d'oeil sur cet article

VALLEYFIELD | Le fils du légendaire Robert Théorêt, Marc, versera une partie des cendres de son célèbre père dans la baie Saint-François aujourd’hui quelques minutes avant la grande finale.

« C’est l’endroit idéal pour le faire et il pourra veiller sur les autres pilotes », exprime son fils de 44 ans qui fait également des courses de régates.

Son père était atteint de la fibrose pulmonaire depuis 2009 et est décédé ce printemps à l’âge de 76 ans.

« La course était sa grande passion et je ne vois pas de meilleur endroit pour disperser ses cendres », ajoute le pilote qui utilisera la vieille embarcation de son père pour faire ce geste symbolique.

Jeudi dernier, l’organisation des Régates de Valleyfield a officialisé ce qui avait été annoncé au début du mois en baptisant ce circuit en l’honneur de celui qui était connu comme le Gilles Villeneuve de son sport.

« Nous cherchions un hommage permanent à lui rendre et en nommant le parcours en son honneur permettra de garder son nom dans nos mémoires à jamais », indique le président des Régates, Didier-Bernard Séguin.

Vie à 100 milles à l’heure

Marc Théoret
Photo Alex Drouin
Marc Théoret

Marc Théorêt parle de son père comme d’un homme qui vivait à 100 milles à l’heure.

« Il disait souvent qu’il a vécu la vie de trois personnes à la fois [en raison de tout ce qu’il a fait] », raconte le fils.

La maladie n’a pas empêché Robert Théorêt de faire un tour d’honneur dans sa fameuse embarcation GP444 lors du 75e anniversaire des Régates en 2013 alors qu’il avait 70 ans.

« Il a déjà atteint une vitesse de 175 km/h dans les années 1980 avec son bateau », relate avec une certaine fierté son fils.

« Et il ne portait pas de ceinture de sécurité », ajoute-t-il en riant.

Malgré son état qui se détériorait, Robert Théorêt était présent comme spectateur l’an dernier.

« Il me manque beaucoup et particulièrement lors d’événement comme les Régates de Valleyfield », conclut le fils.

En plus d’avoir remporté plusieurs titres tout au long de sa carrière, Robert Théorêt a été intronisé au Temple de la renommée du sport motorisé du Canada en 2006.