/entertainment/feq
Navigation

[EN IMAGES] Spectacle d’Imagine Dragons annulé au FEQ: «Nous serons de retour bientôt, c’est promis»

Coup d'oeil sur cet article

Qui aurait cru, en début de journée samedi, que le scénario vécu en 2015 lors du spectacle des Foo Fighters allait se répéter le soir même? Des orages violents ont forcé l’annulation du spectacle d’Imagine Dragons sur les plaines d’Abraham, évacuées après deux chansons.   

Si les Foo Fighters avaient pu faire quatre chansons en 2015, dame Nature aura eu raison d’Imagine Dragons après deux chansons seulement cette fois-ci.  

Dan Reynolds et sa bande avaient accepté de devancer l’heure du concert de 15 minutes, à 21h15, devant une alerte d’orages violents qui est apparue sur les radars au cours de la soirée.  

Contrairement à Mariah Carey deux jours plus tôt, le chanteur n’était pas gêné par les intempéries. Pendant que les éclairs déchiraient le ciel, Reynolds déchirait sa chemise, tout souriant, se mettant torse nu sous le déluge, au son de Believer, devant une foule en délire qui emplissait le site au bouchon.  

PHOTO DIDIER DEBUSSCHÈRE

Puis, on a eu droit au succès It’s Time, après quoi Reynolds a annoncé à regret que le spectacle devait prendre une pause de dix minutes pour laisser passer l’orage. «Mais on va revenir. Allez-vous nous attendre?» a-t-il demandé. On avait alors bon espoir.  

Pour compenser l’attente, le sympathique chanteur s’est mis à arpenter les corridors de sécurité du parterre pour distribuer des accolades aux festivaliers trempés qui ne se formalisaient pas trop de la pluie torrentielle.  

Les procédures respectées  

Mais des bourrasques violentes se sont mises à balayer les Plaines. Et ce qu’on appréhendait tous a été annoncé: le spectacle était annulé et les Plaines devaient être évacuées, ce qui s’est fait sous les huées de la foule.  

Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

Le Festival d’été a précisé, lors d’un communiqué envoyé en fin de soirée, que les vents qui soufflaient sur les Plaines étaient de 90 km/h. «Les procédures d’urgence stipulent que lorsqu’un vent de 85 km à 100 km heure est enregistré, la scène, l’arrière-scène et l’ensemble du site doivent être évacués», pouvait-on y lire.  

Est-ce qu’Imagine Dragons prendra sa revanche dans une autre édition du FEQ? Le groupe a réagi sur les réseaux sociaux en disant: «Nous serons de retour, c’est promis.»  

Percutante Bishop Briggs  

Au moins, la soirée nous aura permis de faire une foutue belle découverte musicale avec Bishop Briggs, juste avant les dragons.  

Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

Quelle présence sur scène! Elle pouvait bien être à bout de souffle après Wild Horses, son premier succès aux effluves hip-hop. La main sur son crâne fraîchement rasé, le sourire béat, elle ne croyait pas à la mer de monde devant ses yeux.   

«La minute où j’ai mis le pied sur scène, j’avais les larmes aux yeux», a confié celle qui a déjà ouvert pour Coldplay.  

Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

Le regard perçant, Bishop Biggs étant transcendante sur scène au son de sa pop-électro, en compagnie de deux musiciens, avec les pièces de son seul album, Church of Scars, et quelques nouveautés.  

Kongos  

Le rock alternatif luxuriant et les rythmes tribaux inspirés des origines sud-africaines des quatre frères Kongos ont servi de préambule à la soirée.   

Photo DIDIER DEBUSSCHÈRE

Leur musique percussive, soutenue par un accordéon et les lignes de basses furieuses de Dylan Kongos, a fait danser la foule déjà très dense rassemblée à leur pied.