/news/currentevents
Navigation

La Ville de Pont-Rouge exaspérée par l'attitude du promoteur de la piste d'accélération

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Pont-Rouge en a assez de l’attitude du promoteur de la piste d’accélération, qui crie à la répression. On le sait, cette municipalité de la région de Portneuf a adopté un règlement encadrant les activités de la piste, tout ça à la suite d’une mise en demeure envoyée au promoteur par un groupe de citoyens exaspéré par le bruit. 

Il n’y a pas que la piste d’accélération qui fait du bruit à Pont-Rouge. Le promoteur de la piste, Jacques Lebel, en fait lui-même un peu trop sur les réseaux sociaux au goût de la Ville. 

«Une des représentantes du regroupement de citoyens a été intimidée sur Facebook par M. Lebel. Il déverse sa haine alors qu’il devrait plutôt travailler en collaboration», a dit Mario Dupont, conseiller municipal à la Ville de Pont-Rouge, samedi, en entrevue avec TVA Nouvelles. 

Jacques Lebel nie catégoriquement ces allégations d’intimidation. «C’est de la foutaise. De l’intimidation, c’est la Ville qui en fait, car elle exagère avec son règlement», a indiqué Jacques Lebel. 

Le promoteur devra aussi s’expliquer à la Commission de protection du territoire agricole. Il veut réclamer des droits acquis sur une portion de terre dont il est le locataire et qu’il a défrichée pour en faire une piste sur terre battue. 

La Ville dit être ouverte à la tenue d’autres activités sur la piste d’accélération. Mais selon des conditions qui devront être établies et respectées par les deux partis. Elle souhaite également un changement d’attitude du promoteur.