/sports/tennis
Navigation

Halep terrasse Williams

La Roumaine remporte son premier titre à Wimbledon en écrasant l’Américaine

TOPSHOT-TENNIS-GBR-WIMBLEDON
Photo AFP Simona Halep a savouré son premier titre à Wimbledon en embrassant le symbolique plateau aurifié remis à la reine du tournoi.

Coup d'oeil sur cet article

WIMBLEDON | Pour le record de 24 titres du Grand Chelem, Serena Williams devra attendre encore un peu. Comme lors de la finale de l’an dernier au All England Club, l’Américaine a trouvé chaussure à son pied.  

Après Angelique Kerber l’an dernier, ce fut au tour de Simona Halep de lui faire mordre la poussière en finale pour remporter son premier titre à Wimbledon en carrière, son deuxième en tournoi du Grand Chelem. La Roumaine a livré une performance brillante et expéditive en l’emportant 6-2, 6-2 en moins d’une heure. 

TOPSHOT-TENNIS-GBR-WIMBLEDON
Photo AFP

« Je n’aurais pas pu jouer un meilleur match, a indiqué la championne après sa victoire. J’ai attendu longtemps pour vivre ce moment. C’est incroyable.  

« Je n’oublierai jamais cette journée. Avant le match, j’étais assez nerveuse. J’ai d’ailleurs eu quelques problèmes avec mon estomac. » 

Au début du tournoi, Halep avait reçu le titre de septième favorite. Dans le vestiaire, elle a fait une blague à d’autres joueuses.  

« Je disais que ce serait incroyable de remporter le tournoi et que ce serait un rêve d’avoir une carte de membre à vie du All England Club, a-t-elle mentionné en souriant. Je l’ai maintenant et je suis très heureuse de cela. » 

Un peu plus tard, la nouvelle championne a reçu les bons mots de la duchesse de Cambridge, Kate Middleton. Par la suite, Halep est allée présenter son trophée au balcon du club à une foule imposante qui s’était massée à cet endroit pour l’occasion.  

Départ canon 

Halep est sortie en force dès le premier jeu du match. Lors de la première manche, elle a affiché ses couleurs avec des frappes précises et une détermination pour courir pour chaque balle qui était dirigée dans sa direction.  

En prenant une avance rapide de 4-0, Halep a pris le contrôle du match. Pendant ce temps, Williams semblait décontenancée par ce qui arrivait sous ses yeux. Au début de la deuxième manche, l’Américaine a répondu présente lors des quatre premiers jeux, mais ses espoirs ont été anéantis avec le bris de Halep à la  

cinquième partie.  

La fierté de Constanta a fait courir Williams durant tout le match. Puis, lorsqu’elle était en difficulté, elle est parvenue à sortir des coups chirurgicaux. Une stratégie parfaite pour l’emporter contre une joueuse qui n’était pas au sommet de sa forme.  

Des fleurs de Williams 

À première vue, ce résultat peut paraître surprenant. Toutefois, depuis le début du tournoi, plusieurs observateurs avaient oublié que Halep avait été numéro un mondial en 2017 et en 2018.  

TOPSHOT-TENNIS-GBR-WIMBLEDON
Photo AFP

  

« Simona a joué tout un match, a souligné Serena Williams. Lorsqu’une personne joue de cette façon, tu ne peux pas faire autre chose que de lui lever ton chapeau. Aujourd’hui, j’ai essayé différentes choses, mais j’ai simplement commis trop d’erreurs pour l’emporter.  

Je ne crois pas que j’étais trop tendue. Par contre, de jouer des finales, dans d’autres tournois que ceux du Grand Chelem, pourrait m’aider à me mettre dans un meilleur état d’esprit. » 

Pendant son point de presse, elle a mentionné qu’elle était déjà inscrite à la Coupe Rogers qui se déroulera à Toronto dans deux semaines. Par la suite, elle participera au tournoi de Cincinnati afin de finaliser sa préparation pour les Internationaux des États-Unis.  

Les échos du Big Ben 

DIGNE DU JARDIN BOTANIQUE  

TOPSHOT-TENNIS-GBR-WIMBLEDON
Photo Mathieu Boulay

Dans les derniers jours, certains joueurs ont reçu des questions au sujet des fleurs qu’on retrouve un peu partout sur le site de Wimbledon. Les agencements sont simplement superbes. Il faut être aveugle pour ne pas les voir. D’ailleurs, ça me donne des idées pour ma cour arrière en espérant que mon chien ne décide pas de les déterrer ou de les dévorer... 

OÙ EST LE BEURRE D’ARACHIDE ? 

Je commence à avoir hâte de revenir au Québec. Pas que je n’aime pas le tournoi de Wimbledon. Je m’ennuie de mon pot de beurre d’arachide. J’adore en manger sur mes rôties au quotidien. À l’hôtel, je n’en ai pas trouvé un seul petit contenant durant mon long séjour. C’est assez spécial. Il y a toutes les garnitures inimaginables, mais pas de beurre d’arachide. Ce sera la première chose que je vais chercher à mon arrivée à la maison.  

J’AI TROUVÉ DROGBA 

TOPSHOT-TENNIS-GBR-WIMBLEDON
Photo Mathieu Boulay

Après quelques jours de recherches sur le fameux Shed Wall du Chelsea FC, j’ai trouvé un joueur que les partisans de l’Impact de Montréal reconnaîtront facilement. Didier Drogba. Il fait partie des joueurs qui ont été honorés pour leur passage fructueux au sein de cette organisation. On se souvient que Drogba avait aussi connu de bons moments avec le onze montréalais.