/news/currentevents
Navigation

Un Canadien détenu à Yantai, dans le nord-est de la Chine

Coup d'oeil sur cet article

Un citoyen canadien a été arrêté à Yantai, dans le nord-est de la Chine, pour une raison et des circonstances qui n’ont pas été précisées. 

Affaires mondiales Canada a confirmé, samedi, à l’Agence QMI être au courant de la détention d’un citoyen canadien dans cette ville chinoise. 

«Les agents consulaires fournissent une assistance consulaire au citoyen canadien», a mentionné le ministère dans un courriel, ajoutant qu’«en raison des dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels, aucune autre information ne peut être divulguée». 

Cet événement survient alors que plusieurs médias ont rapporté ces derniers jours l’arrestation de 19 personnes, dont 16 étrangers, à Xuzhou – à plus de 600 km de Yantai - relativement à des infractions alléguées en matière de drogues. 

Les arrestations à Xuzhou auraient eu lieu dans la foulée d’une descente policière dans une école internationale d’anglais langue seconde de la ville. Quatre des personnes arrêtées à Xuzhou seraient des ressortissants britanniques. 

Les condamnations pour possession de drogue en Chine peuvent entraîner de longues peines de prison ou même la peine de mort en cas de trafic, a souligné le journal britannique The Independent, samedi. 

Affaires mondiales Canada n'a pas indiqué dans sa communication, samedi, si la détention du Canadien à Yantai était liée aux arrestations de Xuzhou. 

Rappelons que la détention de deux autres citoyens canadiens par les autorités chinoises, Michael Kovrig et Michael Spavor, est au centre d’un conflit diplomatique qui dure depuis des mois entre le Canada et la Chine. Plusieurs observateurs considèrent ces deux arrestations comme une réponse de Pékin à l’arrestation en décembre dernier à Vancouver de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei et fille du fondateur de cette entreprise, à la demande des Américains.

Selon une source proche du dossier ayant demandé de demeurer anonyme, il n’y aucune information voulant que la détention d'un Canadien à Yantai soit liée «aux détentions arbitraires de Michael Kovrig et Michael Spavor».