/weekend
Navigation

Nouveau spectacle sur Cirque du Soleil: «Les Cowboys Fringants ont marqué une génération»

Cirque du Soleil Cowboys Fringants Joyeux calvaire
Photo courtoisie Amphithéâtre Cogeco, Valérie Bergamo Kyana Lygitsakos, Milena Oksanen et Florence Gagnon Rock participent à Joyeux Calvaire.

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Pour un cinquième été consécutif, le Cirque du Soleil prendra d’assaut l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, afin d’y présenter une création originale et exclusive. Après avoir rendu hommage à Beau Dommage, Robert Charlebois, Luc Plamondon et Les Colocs, voici que le Cirque plonge dans l’univers des Cowboys Fringants. Déjà, le spectacle bat des records de billetterie pour cette série bien implantée en Mauricie.

Jean-Phi Goncalves (direction musicale) et Jean-Guy Legault (mise en scène) sont de retour à la création d’un nouveau spectacle du Cirque du Soleil à Trois-Rivières.
Photo courtoisie, Amphithéâtre Cogego
Jean-Phi Goncalves (direction musicale) et Jean-Guy Legault (mise en scène) sont de retour à la création d’un nouveau spectacle du Cirque du Soleil à Trois-Rivières.

À notre passage à l’Amphithéâtre Cogeco il y a quelques jours, l’équipe du Cirque était à mettre la touche finale au spectacle Joyeux Calvaire. Pendant que deux artistes répétaient un numéro sur la très belle pièce Plus rien, le metteur en scène Jean-Guy Legault était très attentif à chacun de leurs mouvements.

Non loin de là se tenait également Daniel Fortin, le vice-président création au Cirque du Soleil. « Il y a parfois une certaine retenue de la part du public quand il vient voir un spectacle de Cirque, dit ce dernier. Mais dans le cas de Joyeux Calvaire, j’espère que les gens ne se gêneront pas pour faire le party comme lorsqu’ils vont voir les Cowboys en spectacle. »

Les Cowboys Fringants sont les cinquièmes artistes à qui le Cirque rend hommage à Trois-Rivières.
Photo d'archives, Chantal Poirier
Les Cowboys Fringants sont les cinquièmes artistes à qui le Cirque rend hommage à Trois-Rivières.

Après avoir rendu hommage à des artistes dont la carrière était passablement derrière eux, le Cirque en a surpris plus d’un en jetant son dévolu sur les Cowboys Fringants, un groupe encore très actif aujourd’hui.

« Moi-même, je n’avais pas prédit qu’on ferait un spectacle sur eux ! lance Daniel Fortin en riant. Mais quand on m’a fait remarquer que le groupe existait depuis près d’un quart de siècle, j’ai trouvé ça très impressionnant. Avec la Série hommage, on veut démontrer qu’on ne regarde pas seulement dans le passé, de façon nostalgique. On veut rendre hommage à des artistes québécois qu’on aime et qui inspirent. Les Cowboys Fringants ont marqué une génération. »

Kyana Lygitsakos en pleine séance de maquillage.
Photo courtoisie Amphithéâtre Cogego, Valérie Bergamo
Kyana Lygitsakos en pleine séance de maquillage.

Jouer avec de l’eau

Comme pour les spectacles hommages précédents, les Cowboys n’ont pas été impliqués dans le processus créatif avec le Cirque. Mis à part quelques discussions au début du processus, les musiciens découvriront véritablement le spectacle qu’on a concocté pour eux le soir de la première, le 17 juillet.

En tout, 18 chansons du groupe seront utilisées pour le spectacle, sous la direction musicale de Jean-Phi Goncalves. « Notre objectif est de ne pas se répéter », dit Daniel Fortin.

« Dans le spectacle cet été, il y a un numéro final chorégraphié et refait par Émilie Therrien, indique Daniel Fortin. Ce n’est pas un numéro “tout-cuit” qui existe déjà. On voulait se donner l’opportunité de créer un numéro. [... ] Avec ce nouveau spectacle, on se demandait aussi ce qu’on n’avait encore jamais fait dans cet amphithéâtre. Cette année, on joue avec de l’eau. Ce sera la première fois à Trois-Rivières. On se disait qu’on était sur le bord de l’eau et on ne l’avait jamais utilisée. Ce sera un autre défi extraordinaire. »


LE MARIAGE HEUREUX DU CIRQUE AVEC TROIS-RIVIÈRES

En 2015, lorsque la Série hommage du Cirque du Soleil a été annoncée pour Trois-Rivières, peu de gens pouvaient prédire le succès que ce mariage connaîtrait les années suivantes. Aujourd’hui, après quatre étés fructueux, il ne fait plus de doute que ce concept est bénéfique autant pour l’entreprise que pour la ville de Trois-Rivières.

« Il y a quelque chose dans cette rareté-là qui attire les gens, remarque Daniel Fortin, vice-président création au Cirque du Soleil. Chaque année, Trois-Rivières devient hyper animée. C’est bon pour l’économie, la restauration. »

« Les gens vivent une expérience unique quand ils viennent à l’Amphithéâtre Cogeco, indique Steve Dubé, directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières. De par le bâtiment, le lieu et l’espace événementiel, c’est une offre unique dans le marché au Québec, en ce moment. »

Il y a quelques jours, on a annoncé que le spectacle Joyeux Calvaire avait battu des records de vente de billet et que trois supplémentaires avaient été ajoutées, portant le nombre de représentations à 23.

Jusqu’en Europe

L’engouement de ce spectacle exclusif sur les Cowboys Fringants s’étend même jusqu’en Europe, mentionne Daniel Fortin. « J’ai su que des gens de la France et de la Suisse voulaient venir voir le spectacle à Trois-Rivières. Ils connaissent à la fois les Cowboys et le Cirque. Pour eux, c’est une opportunité de venir traverser l’Atlantique. »

Il y a quelques années, des touristes chinois de passage à Montréal avaient même fait le trajet en autobus jusqu’à Trois-Rivières pour aller voir le spectacle du Cirque. « Je pense que c’était pour l’hommage à Charlebois, dit Daniel Fortin. Je les regardais et ils tripaient. C’était extraordinaire. Il y a quelque chose d’universel dans ce qu’on essaie de créer. »


DES TOUCHES DE MERVEILLEUX

Concepteur des accessoires pour Joyeux Calvaire, Alain Jenkins a passé environ 200 heures à travailler sur le spectacle. « Durant l’année, Jean-Guy [Legault, le metteur en scène] a besoin d’avoir un terrain de jeu avec un paquet de jouets qu’il me demande, explique-t-il. Je fais le tour des brocantes et je lui ramène des objets. Il me dit ensuite ce qu’il aime ou pas. »

Karl Labrie construit l’une des petites maisons qui seront illuminées durant le spectacle.
Photo courtoisie Amphithéâtre Cogego, Valérie Bergamo
Karl Labrie construit l’une des petites maisons qui seront illuminées durant le spectacle.

Dans Joyeux Calvaire, Alain Jenkins s’est notamment amusé à concevoir des petites maisons qui peuvent s’allumer à distance. « On a pensé à un concept sans fil, dit-il. Les maisons s’allument comme des projecteurs. Les éclairagistes aiment bien ça ! »

Parmi les autres objets inusités, on retrouve des autos tamponneuses, que l’accessoiriste a dû faire venir d’Asie. « On avait besoin de modèles sans fil et qui marchent seulement avec des batteries de voiture », dit-il.

Dans le spectacle, on abordera la thématique du bois et de l’automne. « Il y a un petit côté imaginaire et comique, dit-il. Il y aura beaucoup de petites touches de merveilleux dans le spectacle. »


► Le spectacle hommage aux Cowboys Fringants, Joyeux Calvaire, du Cirque du Soleil, sera présenté du 17 juillet au 17 août à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières. Pour les détails : www.cirquedusoleil.com

 

La Série hommage en chiffres

  • L’hommage aux Cowboys Fringants, Joyeux Calvaire, est le cinquième spectacle hommage du Cirque du Soleil à être présenté à Trois-Rivières depuis 2015 (Beau Dommage, Robert Charlebois, Luc Plamondon, Les Colocs).
  • Vingt représentations ont initialement été annoncées pour Joyeux Calvaire cet été, entre le 17 juillet et 17 août. Devant la demande, trois supplémentaires ont été ajoutées, les 23 et 30 juillet, ainsi que le 13 août.
  • L’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières compte 3500 sièges.
  • L’an dernier, 70 % des spectateurs au spectacle hommage aux Colocs, Juste une p’tite nuite, provenaient de l’extérieur de la région de Trois-Rivières.
  • Entre 60 et 80 costumes sont utilisés pour Joyeux Calvaire.
  • Des centaines d’accessoires ont été conçus pour le nouveau spectacle. Cela a nécessité plus de 200 heures de travail.
  • Joyeux Calvaire est d’une durée de 75 minutes. Mis en scène par Jean-Guy Legault, le spectacle comprendra 18 chansons des Cowboys Fringants, sous la direction musicale de Jean-Phi Goncalves.
 
 

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions