/sports/baseball
Navigation

Les Rays n’étaient qu’à trois retraits d’un match parfait

Coup d'oeil sur cet article

Les Rays de Tampa Bay ont raté l’occasion de réaliser une première dans le baseball majeur, dimanche, à Baltimore, lorsqu’ils ont échappé le premier match parfait combiné de l’histoire.

Le droitier Ryne Stanek n’a rien donné lors des deux premières manches, retirant deux des six premiers joueurs des Orioles sur des prises. Puis, Ryan Yarbrough a été intraitable au cours des six tours au bâton suivants en passant cinq frappeurs dans la mitaine. Cependant, il a flanché en concédant deux coups sûrs d’affilée en neuvième manche.

Les visiteurs l’ont finalement remporté 4 à 1.

Hanser Alberto a entamé la neuvième avec un simple, et Steve Wilkerson l’a imité quelques instants plus tard. Chase Sisco s’est amené au rectangle des frappeurs par la suite, et Yarbrough (8-3), fraîchement rappelé des ligues mineures, a terminé sa journée de travail avec un sixième retrait sur des prises.

«Je me sentais en confiance avec mon lancer, mais [Alberto] a réussi à frapper la balle dans la droite, a indiqué Yarbrough au site internet du baseball majeur. Ce n’est pas très grave. J’ai souri après le coup et je me suis dit “ça aurait pu être un moment très cool”.»

Emilio Pagan a réalisé son sixième sauvetage de l’année pour les Rays (55-40), qui s’accrochent à la position de tête au classement du meilleur deuxième dans la Ligue américaine. Ils possèdent deux matchs d’avance sur les Athletics d’Oakland.

Le dernier match parfait remonte au 15 août 2012. L’artilleur des Mariners de Seattle Felix Hernandez avait été l’artisan du 23e match parfait du baseball majeur à l’issue d’une victoire de 1 à 0 contre les Rays.