/entertainment
Navigation

Logis certifiés Bienvenue cyclistes!

Bienvenue cycliste
Photo courtoisie, Vélo Québec

Coup d'oeil sur cet article

Si vous prévoyez pédaler pour voyager cet été, envisagez de verrouiller votre vélo et déplier vos bagages dans des établissements d’hébergement certifiés Bienvenue cyclistes !

Hôtels cinq étoiles, couettes et cafés, gîtes, auberges, campings... Quatre cent cinquante établissements d’hébergement dispersés dans diverses régions du Québec arborent fièrement la pancarte blanche ornée d’un vélo coloré de la certification Bienvenue cyclistes ! Tout y a été prévu pour accueillir convenablement les voyageurs à vélo poursuivant un long itinéraire, tout comme ceux en quête d’un agréable logis, à partir duquel ils réaliseront diverses courtes randonnées.

Bienvenue cycliste
Photo courtoisie, Gaétan Fontaine

« Lorsque des cyclistes voyagent, ils savent que dans ces endroits, ils seront bien reçus, qu’on prendra en compte leurs besoins », affirme Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec.

Ces hébergements s’assurent de mettre à la disposition de leur clientèle à vélo une pompe et de l’outillage pour les réparations mineures, des renseignements sur les réseaux cyclables et les services aux cyclistes, ainsi qu’un emplacement fermé et verrouillé pour ranger les vélos la nuit.

D’autres services peuvent être offerts pour traiter les cyclistes aux petits oignons. Par exemple, la présence d’une buanderie où ils peuvent laver leurs vêtements souillés après avoir fait tant d’efforts ou une offre de transport vers un restaurant ou une activité en soirée, leur évitant de pédaler à nouveau après une journée sportive.

Les temps ont changé

Dans le cas des campings, il n’est même pas nécessaire de réserver son site, car il y aura toujours de la place pour les clients qui voyagent exclusivement à vélo. Un lieu leur permettant de déguster un repas à l’abri du mauvais temps est aussi prévu.

« Il y a 20 ans, lorsque des cyclistes arrivaient dans des hôtels chics, ils avaient parfois l’impression d’être des va-nu-pieds ou à peu près. Les gens avaient des préjugés », se souvient Mme Lareau, qui constate que les temps ont changé. Lorsqu’un client se présente à vélo, heureux d’arriver à destination, la sueur au corps et la saleté s’accrochant à sa bicyclette, témoignant des efforts déployés et des kilomètres franchis, il a droit à un accueil chaleureux, une place pour mettre son vélo en sécurité et une chambre pour se reposer, dans les établissements certifiés Bienvenue cyclistes !

Pour trouver ces logis qui bordent la route de vos vacances, il suffit de vous rendre sur le site internet de la Route verte (routeverte.com), le plus vaste itinéraire cyclable en Amérique du Nord, qui dépasse aujourd’hui les 5300 km.