/entertainment/feq
Navigation

[PHOTOS] FEQ: une belle soirée de revoyure avec Mes Aïeux

Le groupe a installé une ambiance festive et musicale à la place George-V

[PHOTOS] FEQ: une belle soirée de revoyure avec Mes Aïeux
Photo Annie T. Roussel

Coup d'oeil sur cet article

 C’est de cette façon amusante et sarcastique que Stéphane Archambault a lancé la prestation de Mes Aïeux, dimanche soir, à la place George-V.  

 Ça faisait un bail qu’on n’avait pas vu la formation québécoise dans la Vieille Capitale. Mes Aïeux a repris du service après une pause de six ans pour une tournée estivale intitulée La Revoyure.  

[PHOTOS] FEQ: une belle soirée de revoyure avec Mes Aïeux
Photo Annie T. Roussel

 «Goodnight Québec, we are Blink-182», a lancé à la blague le chanteur de la formation, en référence au groupe américain qui était en vedette sur les Plaines, avant d’entamer une belle version de Viens-t’en.  

 La qualité sonore est impeccable et la cohésion est au rendez-vous. La formation constituée de sept musiciens a rapidement installé une belle ambiance. Les gens ont participé vocalement et physiquement, comme lors de la pièce Hommage en grains, où les gens se sont transformés en frites, en sauce brune et en fromage, incluant les «couic couic».  

[PHOTOS] FEQ: une belle soirée de revoyure avec Mes Aïeux
Photo Annie T. Roussel

 On aurait pu croire qu’il y aurait eu une plus grosse foule pour le retour de Mes Aïeux. Il y avait du monde, mais place George-V était loin d’être bondée pour cette soirée qui se voulait une belle solution de rechange pour les festivaliers qui n’étaient pas des fans de punk rock. Étonnamment, comme l’a constaté le charismatique chanteur, excellent meneur, il y avait beaucoup de gens qui voyaient Mes Aïeux pour la première fois.  

[PHOTOS] FEQ: une belle soirée de revoyure avec Mes Aïeux
Photo Annie T. Roussel

 Connue pour l’hymne Dégénérations et Remède Miracle, la formation, comme on a pu le constater une fois de plus, a beaucoup plus que ça à offrir. On retrouve de belles harmonies vocales et des éléments de pop, de folk, de ska, de reggae et même de disco. La poutine sonore est riche et très musicale.  

 Un remède efficace  

 La version très free de Repos du guerrier a fait, avec raison, réagir le public.  

 Mes Aïeux a pigé dans sa discographie pour offrir les pièces phares de son répertoire avec La grande déclaration, Le déni de l’évidence, Ton père est un croche, rappelant l’époque avant la légalisation du cannabis, les deux incontournables, et 2096, parsemés, ici et là, de nouveaux arrangements.  

 Une prestation de Mes Aïeux, c’est comme un gros «granule» de musique et de plaisir. Un remède fort efficace.  

[PHOTOS] FEQ: une belle soirée de revoyure avec Mes Aïeux
Photo Annie T. Roussel

 En milieu de soirée, Andréanne A. Malette a démontré une belle aisance sur les planches. La jeune femme a une belle énergie.  

 «C’est le 76e spectacle de la tournée et c’est dans un festival où je rêvais de jouer depuis tellement longtemps», a-t-elle laissé tomber, en début de prestation.  

 Accompagnée par les musiciens Antoine Lachance, Judith Sun et Olivier Campeau, l’ex-star-académicienne de la cuvée 2012, sur ses talons hauts, avait visiblement du plaisir sur scène.  

 La chanteuse et guitariste a présenté des pièces de son premier album Bohèmes et de son album éponyme lancé en 2017.  

 Prendre le temps, Ma guerre contre toi, Descente libre, Les marées et Fou ont été les moments forts de sa prestation.  

 Elle a aussi livré quelques reprises avec Si tu savais de Marie-Pier Arthur et un croisement réussi entre California Dreamin’, des Mamas and The Papas, et Somebody That I Used to Know, de Gotye.  

 Sur une note d’humour, elle a dédié Les Cons aux hommes, lesquels sont de plus en plus présents dans ses spectacles.  

 Elle a même permis au guitariste Antoine Lachance, qui a participé à l’édition 2018 de La Voix, de faire sa chanson Le creux de la vague.  

 Joseph Edgar  

 En ouverture de soirée, devant une petite foule, l’Acadien Joseph Edgar a livré une prestation fort variée, pigeant dans les chansons qu’il a écrites au cours des 15 dernières années.  

[PHOTOS] FEQ: une belle soirée de revoyure avec Mes Aïeux
Photo Annie T. Roussel

 Disons que les paroles «Bring Back the Sun» de la pièce Jusqu’au boutte, qui a lancé sa prestation, étaient appropriées après le déluge tombé la veille. Un bel accent et de bons «grooves», c’était fort sympathique.  

[PHOTOS] FEQ: une belle soirée de revoyure avec Mes Aïeux
Photo Annie T. Roussel