/entertainment
Navigation

Place au camping

Coup d'oeil sur cet article

Inutile de rouler pendant une demi-journée pour s’offrir une escapade familiale en camping. Voici cinq destinations situées à moins d’une heure de Québec, promettant des séjours en plein air remplis d’activités et d’aventures.

Mont-Sainte-Anne

Au pied des pentes

Photo courtoisie, Camping Mont-Sainte-Anne – Benjamin Gagnon

Le Camping Mont-Sainte-Anne, situé à sept minutes de la station de ski, offre 166 emplacements répondant aux exigences (vastes, ombragés ou découverts) et besoins (0, 1, 2 ou 3 services) de différents campeurs. La rivière Jean-Larose borde certains d’entre eux et un lac rafraîchissant est accessible pour tous. Miniferme, trois kilomètres de sentiers de randonnée au cœur du camping, accès wifi gratuit au chalet principal, aire de jeux pour les enfants et marché de producteurs locaux les samedis font partie des nombreux services offerts.

Photo courtoisie, Camping Mont-Sainte-Anne – Benjamin Gagnon

Ce camping s’avère un excellent camp de base pour les amateurs de vélo de montagne qui souhaitent parcourir les pistes du mont Sainte-Anne. D’ailleurs, les campeurs peuvent prendre part gratuitement aux activités à la base de la montagne, en plus de profiter d’un rabais (15 %) sur un accès aux sentiers de vélo de montagne, de randonnée pédestre, au golf Le Grand Vallon et à la télécabine estivale.

Du Massif du Sud

Camper au cœur de la forêt

Photo courtoisie, Parc régional du Massif du Sud – ARTSON IMAGE

Avec ses 33 emplacements de camping rustiques (table, foyer avec grille de cuisson, aire de campement, proximité d’une toilette sèche) se déployant au sein d’un magnifique décor forestier, le parc régional du Massif du Sud est certainement une destination de choix pour un retour aux sources, sans oublier qu’on y retrouve moins de mouches qu’ailleurs ! Les six secteurs de camping sont aménagés à des distances variant de 400 m à 2,5 km du poste d’accueil (douche gratuite), et la moitié des sites sont accessibles directement en voiture. Il suffit de monter sa tente ou de garer son véhicule récréatif sous le couvert boisé, souvent près d’un cours d’eau, loin des regards des voisins, pour en profiter. Un secteur situé près de l’accueil est certifié « Bienvenue cyclistes ! », puis deux autres sont disponibles pour les amateurs de longues randonnées.

Photo courtoisie, Parc régional du Massif du Sud – ARTSON IMAGE

D’ailleurs, les activités ne manquent pas, dont l’hébertisme, le vélo de montagne, la pêche, la randonnée pédestre, le géocaching, etc.

Valcartier

Tout pour la famille

Photo courtoisie, Camping Valcartier

Situé sur le site du Village Vacances Valcartier, le camping Valcartier est certainement un lieu de prédilection pour des vacances en famille des plus animées ! Le camping offre 600 emplacements pour tous les types d’équipements, que ce soit en tente, en véhicule récréatif ou en prêt-à-camper, et que vous souhaitiez vivre l’expérience d’un site rustique ou desservi par un, deux, ou trois services. Vélo-BBQ à louer, vidange mobile, casse-croûte, épicerie licenciée, arcade, piscine, salle de cinéma et jeux extérieurs simplifient et animent le quotidien des campeurs. Ceux-ci peuvent également vivre l’expérience du parc aquatique extérieur et du Bora Parc (10 % de rabais) en empruntant la navette. Impossible de s’ennuyer, que vous soyez petits ou grands !

Alluvions et Bétulaie

L’attrait de la rivière Jacques-Cartier

Photo courtoisie, Sépaq – Mathieu Dupuis

La rivière Jacques-Cartier et ses nombreux plaisirs nautiques (descentes en tube, canot, kayak, rabaska, pêche, miniraft, etc.), le réseau de sentiers pédestres sillonnant la vallée, les activités de découverte levant le voile sur les richesses de la nature ne sont que quelques-uns des attraits qui guident les campeurs vers le parc national de la Jacques-Cartier. Les campings Alluvions (47 sites) et Bétulaie (29 sites, chiens acceptés) les accueillent pour des séjours en pleine nature, non loin de la voiture.

Photo courtoisie, Sépaq – Mathieu Dupuis

Aménagés en forêt, offrant des terrains intimes avec électricité pouvant recevoir divers équipements, ils sont situés à quelques minutes du centre de découverte et de services (accueil), puis à proximité de l’amphithéâtre, d’une aire de jeux et de pique-nique ainsi que du centre de location nautique. Des tentes prêtes-à-camper sont également disponibles. Dès le printemps prochain débutera la construction de 57 nouveaux emplacements de camping dans le secteur du sentier Les Coulées.

  • Sortie 182, chemin du Parc-National, de la route 175 nord, Stoneham-et-Tewkesbury
  • www.sepaq.com

De Beauport

Comme au camp de vacances

Photo courtoisie, Ville de Québec

La grande variété d’activités que propose le Centre de plein air de Beauport nous y fait sentir comme en camp de vacances... en famille. Tir à l’arc, centre d’interprétation de la nature, randonnée pédestre, volley-ball, cinéma en plein air, kayak, canot, pédalo, pêche sur la rivière, module de jeux pour enfants, piscine, pataugeoire, vélo, jeu de fer... Il y a toujours quelque chose à faire ! Le camping offre 142 sites pour accueillir plusieurs types de tentes et véhicules récréatifs. Situé au sein d’un boisé protégé, à Beauport, on peut s’y rendre en voiture, en transport en commun et même à vélo.

Photo courtoisie, Ville de Québec

Un coin de nature à deux pas de la ville ! Pour rejoindre le parc de la Chute-Montmorency, emprunter le réseau cyclable ou visiter le Vieux-Québec, c’est un bon point de départ. De plus, il y a une foule de services à proximité.