/entertainment/tv
Navigation

Jean-Marc Vallée mêlé à une controverse sur la série Big Little Lies

Coup d'oeil sur cet article

Le nom de Jean-Marc Vallée se trouve au cœur d’une controverse depuis qu’Indiewire a publié vendredi un article détaillant la création « mouvementée » des nouveaux épisodes de Big Little Lies (Petits secrets, grands mensonges). Selon le site web américain, le producteur David E. Kelley et HBO auraient – une fois les tournages terminés – « fauché » la deuxième saison du feuilleton des mains d’Andrea Arnold, sa réalisatrice, pour accorder les pleins pouvoirs au cinéaste québécois.

En avril, Le Journal rapportait que Vallée avait joué un rôle plus grand que prévu dans Big Little Lies 2, signalant qu’en plus d’en être l’un des producteurs exécutifs, il s’était occupé du montage à Montréal, chez REAL by FAKE, un studio de postproduction.

Styles différents

Jean-Marc Vallée avait réalisé la première saison de Big Little Lies, en 2016, mais il n’avait pas été en mesure de signer la suite parce qu’il planchait sur Sharp Objects. Sous ses conseils, les producteurs du feuilleton avaient embauché Andrea Arnold (American Honey, Fish Tank) pour réaliser la suite.

Or, selon Indiewire, au final, les différences de style entre Arnold et Vallée étaient tellement importantes que HBO et David E. Kelley auraient demandé au réalisateur de prendre la relève en cours de route, histoire de garder une continuité entre les saisons. D’après les sources anonymes du site, cette décision aurait pris Andrea Arnold par surprise. Cette dernière s’attendait à conserver le plein contrôle du projet jusqu’à son entrée en ondes.

Jean-Marc Vallée n’a pas commenté cette affaire. De son côté, la chaîne HBO a indiqué qu’elle était « extrêmement fière » du travail d’Andrea Arnold. « Comme pour n’importe quel projet télé, les producteurs exécutifs travaillent en collaboration et nous croyons que l’œuvre finale parle d’elle-même », a ajouté le diffuseur par communiqué.


► La finale de Big Little Lies est présentée dimanche à HBO et Super Écran.