/sports/baseball/capitales
Navigation

Défaite crève-cœur à Trois-Rivières

Défaite crève-cœur à Trois-Rivières
Photo d'archives, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les Capitales de Québec semblaient se diriger vers la fin d’une séquence de cinq défaites contre les Aigles de Trois-Rivières, les gros canons de l’entraineur T.J. Stanton se sont réveillés. C’est finalement par la marque de 7 à 5 que les visiteurs ont baissé pavillon, mardi soir, au Stade Stéréo +.

Après deux manches et demi, les hommes de Patrick Scalabrini avaient déjà marqué cinq points, alors que leurs rivaux de l’autoroute 40 ne s’étaient même pas encore inscrits au pointage. Nul n’aurait pu prédire ce qui allait se passer ensuite.

Les Aigles ont envoyé pas moins de cinq balles de l’autre côté de la clôture, figeant du même coup les Capitales qui ont été incapables de produire offensivement par la suite. Le deuxième but David Glaude, qui a lancé le bal en troisième, est l’auteur de deux de ces circuits, aidant ainsi la formation trifluvienne à devenir la première de la Ligue Can-Am a fracassé le plateau des 50 longues balles en 2019, avec 51.

«On avait le momentum de notre côté, ça allait bien. On a de la difficulté à expliquer ce qui s’est passé parce que, soudainement, le vent a complètement tourné de bord. On n’a plus été capable de générer quoi que ce soit à partir de la quatrième manche», a déploré Scalabrini.

Le vétéran lanceur des Bleu-Blanc-Jaune, Scott Richmond, s’est vu attribuer la responsabilité de cinq points, lui qui a accordé six coups sûrs et deux buts sur balles en cinq manches et deux tiers de travail. Il a passé trois frappeurs dans la mitaine.

De son côté, après avoir octroyé trois points mérités sur quatre coups sûrs en trois manches, le partant des locaux, Cam Lafleur, semble avoir trouvé une faille chez les joueurs adverses. Dans les trois manches qui ont suivi, il s’en est sorti en n’échappant qu’une seule balle dirigée en lieu sûr.

Les Capitales tenteront de faire mouche, mercredi soir, alors qu’ils affronteront de nouveau les Aigles de Trois-Rivières à leur domicile dès 19h.

Calepin de notes

Brandon Brosher, qui évoluait comme receveur chez les Capitales en début de saison, s’est trouvé un nouveau poste chez les Aigles en tant que lanceur de relève. En quatre manches et deux tiers, il a accordé deux coups sûrs et un but sur balles.

Dans les six derniers affrontements entre les deux formations de la Belle Province, Trois-Rivières a marqué 40 points contre 16 pour Québec.