/world/usa
Navigation

Empire Disney: l’héritière de la famille déplore les écarts salariaux

Empire Disney: l’héritière de la famille déplore les écarts salariaux
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Abigail Disney, petite-nièce de Walt Disney et héritière du géant du divertissement, ne s’explique pas les conditions de travail des employés de Disneyland.

Abigail Disney
Photo AFP
Abigail Disney

Dans une entrevue à Yahoo, Abigail Disney a déclaré qu'elle avait décidé de vérifier par elle-même les conditions de travail des travailleurs de Disneyland après avoir été alertée par un employé sur Facebook.

Déguisée, elle s’est rendue à Disneyland, en Californie, et a alors découvert que ce qui était considéré comme l'endroit où l'on est le plus heureux sur terre était une façade sur le point de se fissurer.

Comme elle l’avait fait au printemps dernier, l'héritière et philanthrope a dénoncé l’important écart de salaire entre le grand patron de Disney Bob Iger et les travailleurs. Le PDG a gagné 66 millions $ US l'année dernière alors que le salaire médian d'un employé de Disney est de 46 127 $ US.

«Bob a besoin de comprendre qu'il est un employé au même titre que les personnes qui enlèvent la gomme sur le trottoir et qu'ils ont droit à la même dignité et aux mêmes droits que lui», a-t-elle déclaré.

Dans une déclaration à CNN, la compagnie a indiqué qu'elle versait aux travailleurs un salaire supérieur au salaire minimum fédéral, avec un salaire horaire de départ de 15 $ chez Disneyland en Californie, notamment.