/entertainment/music
Navigation

Festif! de Baie-Saint-Paul: Gogol Bordello promet la totale

Gogol Bordello
Photo courtoisie Le collectif new-yorkais Gogol Bordello se produira en exclusivité québécoise, vendredi, pour les dix ans du Festif ! de Baie-Saint-Paul.

Coup d'oeil sur cet article

«Vous devez vous attendre à vivre la meilleure soirée de votre vie.»

Eugene Hütz, chanteur et guitariste du collectif new-yorkais Gogol Bordello, place la barre très haut pour leur première visite au Festif! de Baie-Saint-Paul.

Il s’agira, pour la formation gypsy-punk qui fête ses 20 ans, de son seul et unique passage au Québec en 2019. Cette soirée intitulée Le grand bordel du 10e, présentée, vendredi, sur la scène principale de la Place Desjardins, mettra aussi en vedette The Brooks et le Québec Redneck Bluegrass Project. Le spectacle affiche complet.

«Chaque spectacle est une collaboration qui repose sur nous et sur le public. On ne sait jamais vraiment comment un concert va se dérouler et ça peut devenir magique, lorsque les étoiles sont alignées», a indiqué le musicien aux origines ukrainiennes.

Sur les planches, Gogol Bordello se laisse guider par l’énergie du moment. L’enchaînement prédéterminé des chansons peut rapidement prendre le bord.

Les Trois Accords seront la tête d’affiche de la soirée de samedi.  
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean
Les Trois Accords seront la tête d’affiche de la soirée de samedi.  

«C’est comme ça que ça devrait se dérouler. Notre GPS instinctif est assez bon jusqu’à maintenant. Tu réalises qu’un groupe est bon lorsqu’un des musiciens entame quelque chose qui n’était pas prévu et que tout le monde est capable de réagir sur-le-champ», a-t-il mentionné, lors d’un entretien.

En pause depuis le 8 juin, le collectif n’aura aucune difficulté à remettre la machine en marche, lorsque les neuf musiciens monteront sur scène.

«Gogol Bordello est un organisme vivant qui n’a jamais le temps de rouiller. Nous sommes d’abord et avant tout des amis et si nous ne sommes pas quelque part sur la route, en tournée, on se fréquente dans la vie de tous les jours. C’est, pour nous, une façon de vivre. Ce n’est pas quelque chose comme si on allait pointer à l’usine», a précisé le chanteur et guitariste de 46 ans.

En mouvement

Eugene Hütz et sa bande, qu’on a vus au Festival d’été en 2007 et 2014, ont commencé à travailler sur le successeur de l’opus Seekers and Finders.

«Le jour où cet album est arrivé, c’était déjà quelque chose de très vieux. On a tout de suite entrepris l’écriture de notre prochain opus. J’ai aussi un album solo qui doit sortir bientôt. Ça n’arrête jamais», a-t-il laissé tomber.

Le musicien n’a jamais douté du succès de cette formation qui a vu le jour en 1999.

Le duo Chroméo sera en vedette jeudi soir à la Place Desjardins. 
Photo courtoisie
Le duo Chroméo sera en vedette jeudi soir à la Place Desjardins. 

«On fait ce qu’on aime et je n’avais absolument aucun doute sur le succès de Gogol Bordello», a-t-il lancé.

♦ Le Festif ! de Baie-Saint-Paul débute jeudi avec, sur la scène principale, une soirée mettant en vedette Les Louanges (18 h 45), Qualité Motel et ses invités (20 h) et Chroméo (21 h 45).