/news/health
Navigation

Le Parc Safari exposé à la rougeole

Coup d'oeil sur cet article

Une personne atteinte de la rougeole et considérée comme contagieuse a fréquenté le Parc Safari, en Montérégie, vendredi dernier, a averti le gouvernement du Québec sur son site internet.

Elle a été présente sur le site entre 11h30 et 15h30, et plus particulièrement, elle aurait été dans le tunnel des félins entre 13h et 15h15, vendredi. Les personnes à risque de complications qui auraient été dans ce tunnel au même moment doivent contacter Info-Santé.

Les clients qui ont fréquenté le Parc Safari durant cette période doivent surveiller l’apparition de symptômes jusqu’au 30 juillet.

Nouveaux lieux d’exposition à Laval

De nouveaux lieux d’exposition ont aussi été ciblés à Laval. Une personne considérée contagieuse a fréquenté le restaurant McDonald’s du 2895, boulevard de la Concorde Est, vendredi de 18h15 à 20h30.

Le Centre de la nature de Laval fait également partie de la liste.

Une personne atteinte du virus a aussi visité la pharmacie Pharmaprix du 1768, boulevard des Laurentides, entre 12h et 13h30, jeudi.

Afin de limiter la propagation de la maladie, une intervention est en cours pour identifier les personnes pouvant avoir été exposées au virus.

Hautement contagieux, le virus de la rougeole est considéré comme très dangereux. Cette maladie se manifeste notamment par une forte fièvre, un écoulement nasal et de la toux, suivis par l'apparition de plaque rouge sur le corps, et peut aller jusqu'à causer la mort.

Il est à noter qu'une personne que la période d'incubation du virus est de 7 à 14 jours entre l'exposition et l'apparition des premiers symptômes. Une personne porteuse du virus devient contagieuse environ quatre jours avant l'apparition des plaques rouges et le demeure pendant quatre autres jours par la suite.

Les gens les plus vulnérables à la maladie, soit les bébés de moins d’un an, les personnes au système immunitaire affaibli et les femmes enceintes qui ne sont pas adéquatement vaccinées devraient communiquer dès que possible avec Info-Santé 811 pour faire évaluer la nécessité de recevoir une intervention préventive dans les délais requis, c’est-à-dire une injection d’anticorps, selon le ministère de la Santé.

Si vous ne faites pas partie de ces groupes et avez fréquenté les lieux d’exposition possible, il n’y a pas d’intervention préventive immédiate recommandée.