/sports/soccer/impact
Navigation

Pas de message passé aux joueurs

Coup d'oeil sur cet article

Rémi Garde a amorcé le match de samedi contre le Toronto FC en laissant Zakaria Diallo, Rudy Camacho, Maximiliano Urruti et Harry Novillo sur le banc.

Dans ce groupe, il y a deux cadres, un cadre à temps partiel et un gros salaire qui passent trop de temps sur le banc.

L’entraîneur-chef a assuré que ce brassage de cartes n’était pas une façon de lancer un message à certains joueurs.

« Ce ne sont pas des messages contre mes joueurs, je fais mon métier. Je ne lance pas des messages contre mes joueurs. Je suis avec eux tous les jours et j’ai la responsabilité d’essayer d’aligner la meilleure équipe », a insisté Garde.

À pic

Cela dit, l’entraîneur a été un peu à pic quand on lui a demandé d’expliquer ses décisions.

« Quand je ne fais pas jouer Maxi, vous ne me demandez pas pourquoi Jackson a joué et quand Jackson joue, vous me demandez pourquoi Maxi a joué. On peut tourner en rond comme ça longtemps.

Garde a quand même reconnu avoir dû faire un petit recadrage.

« Il y a peut-être dans le groupe des intérêts individuels qui dépassent ce qu’un collectif peut accepter. C’est de ma vigilance de faire ça, j’en ai parlé aux joueurs, je le fais tranquillement, je le fais en étant à ma place. »

Situation claire

Garde a aussi rappelé qu’une rotation est nécessaire en défense centrale et il sait depuis très longtemps que la situation serait délicate au sein de son effectif.

« Je savais depuis le début de la saison que ce serait un endroit stratégique parce qu’on a quatre défenseurs centraux sous contrat qui ont des caractéristiques différentes, mais qui finalement sont assez proches les uns des autres.

« Je les ai reçus individuellement en leur faisant savoir que cette situation devait être très claire et acceptée de tout le monde. »

Samuel Piette, qui a quitté le match au début de la seconde demie, samedi, ne s’est pas entraîné mardi, observant ses coéquipiers de la ligne de touche.

« Sam a un problème intercostal, a expliqué Garde. Il a déjà passé des examens et doit en repasser aujourd’hui [mardi], je vous donnerai le résultat dès que possible. C’est un endroit douloureux assez longtemps, donc il y a un peu d’inquiétude quand même. »

Ignacio Piatti et Harry Novillo ont quant à eux quitté l’entraînement assez rapidement.

« Nacho s’est arrêté en signalant une douleur à un adducteur assez vite au début de l’entraînement. C’est embêtant, a noté Garde. Harry a signalé une douleur au genou. »