/sports/football/alouettes
Navigation

Cinq pieds huit pouces... en talons aiguilles

Cinq pieds huit pouces... en talons aiguilles
AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le nouveau spécialiste des retours de botté des Alouettes Marcus Taylor n’est pas sans faire penser à un certain Ezra Landry, qui avait charmé les partisans de l’équipe il y a déjà plus d’une décennie.

Si Landry faisait cinq pieds et quatre pouces, Taylor est un peu plus grand. On doute toutefois de la taille mentionnée sur le site web de son ancien club, les Spartans de l’Université Norfolk State.

«S’ils ont écrit que j’étais cinq pieds huit pouces, je suis cinq pieds huit pouces, je vais le prendre avec plaisir», a plaisanté Taylor, rencontré au terme de l’entraînement de mercredi.

À la blague, Mickey Donovan, coordonnateur des unités spéciales des Alouettes, a laissé entendre que Taylor avait probablement mis des talons hauts quand on a pris ses mesures à l’université.

«Beaucoup de spécialistes des retours de botté dans cette ligue sont petits, a ajouté Donovan, en retrouvant son sérieux. Ils ont cette habileté de changer de direction sur un dix sous. Et dans la Ligue canadienne, le terrain est plus large et ça apporte du dynamisme et une importance encore plus grande aux unités spéciales.»

Partisan de Tavon Austin

À l’époque où il fréquentait l’école secondaire, en Virginie, Taylor s’était trouvé un modèle à suivre, soit Tavon Austin, qui joue actuellement avec les Cowboys de Dallas. Malgré sa petite taille, soit réellement cinq pieds et huit pouces, ce dernier a su tracer son chemin jusqu’à la NFL.

«Quand j’étais à l’école secondaire, j’étais définitivement un partisan de Tavon Austin, a indiqué Taylor. Il était à l’Université de la Virginie-Occidentale. J’adorais le voir jouer.»

En vue du match de samedi, Taylor a hâte d’en mettre plein la vue aux partisans.

«Je suis prêt à jouer, a-t-il promis. Je suis un joueur petit, mais explosif.»