/sports/baseball
Navigation

Josh Donaldson ne peut tout faire seul

Coup d'oeil sur cet article

Tirant de l’arrière 5 à 0 après sept manches, Josh Donaldson et les Braves d’Atlanta ont réduit l’écart à un seul point en fin de match, mais n’ont pas été capables de compléter la remontée face aux Brewers, mercredi, à Milwaukee.

L’équipe de Brian Snitker, qui s’est inclinée au compte de 5 à 4, a été dans le coup jusqu’à la fin grâce à Donaldson. Le joueur de troisième but a d’abord inscrit deux points avec sa 22e longue balle de la saison en huitième. Lors de l’engagement suivant, il a produit deux autres points avec un simple.

À ce moment, les Braves avaient déjà deux retraits et l’artilleur Josh Hader a passé le frappeur suivant, Ozzie Albies, dans la mitaine. Le lanceur a d’ailleurs obtenu son 21e sauvetage en 2019.

Offensivement, les gagnants ont notamment été propulsés par des circuits en solo de Manny Pina et de Christian Yelich.

La victoire est allée à la fiche de Chase Anderson (5-2), tandis que la défaite a été encaissée par Dallas Keuchel (3-3).

Une très longue balle de Pete Alonso

À Minneapolis, Pete Alonso a impressionné la galerie avec un circuit de 474 pieds dans un gain convaincant de 14 à 4 des Mets de New York sur les Twins du Minnesota.

En huitième manche, le gagnant du dernier concours de coups de circuit a expulsé la balle au troisième palier de gradins, ce qui portait son total de longues balles à 31 cette saison.

Alonso n’a pas été le seul représentant des vainqueurs à étirer les bras, puisqu’Amed Rosario et Dominic Smith ont aussi frappé des circuits.

Permettant trois points en autant de coups sûrs, le lanceur Trevor May (3-3) a encaissé la défaite, lui qui n’a œuvré que pendant une manche. De son côté, la victoire a atterri sur la fiche de Jason Vargas (4-5).