/sports/others
Navigation

L’Australien Caleb Ewan remporte la 11e étape du Tour de France

L’Australien Caleb Ewan remporte la 11e étape du Tour de France
AFP

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) | De retour sur leur vélo après un congé bien mérité, Hugo Houle et ses coéquipiers d’Astana ont pris part à la onzième étape du Tour de France, mercredi, d’Albi à Toulouse. C’est finalement l’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) qui a terminé premier en complétant les 167 kilomètres en 3 h 51 min 26 s.

C’est devant une arrivée massive au sprint qu’Ewan a signé cette victoire d’étape, lui qui cumulait déjà quatre top-3 depuis le début du Tour de France. Le Danois Jakob Fuglsang s’est classé au 21e rang, tandis que Houle a fini 50e, tous les deux avec un chronomètre identique à celui du vainqueur.

Contrairement à lundi, où la formation Astana a connu des ennuis avec le vent et a pris du retard au classement, l’équipe s’est bien reprise et n’a fait face à aucune embûche. «Notre objectif était de rester bien placés aux avant-postes et Jakob (Fuglsang) a réussi à arriver devant. C’est une bonne journée en général pour nous», a indiqué Houle.

Avec une 17e place, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) a pu conserver le maillot jaune et détient maintenant une avance de 1 minute et 12 secondes sur le Britannique Geraint Thomas (INEOS) au classement général provisoire. Alexey Lutsenko est le meneur chez les Astana au 54e rang et Hugo Houle pointe au 91e échelon.

«Complètement autre chose»

La journée de repos de mardi aura beaucoup aidé les coureurs qui en étaient à dix étapes de suite avant cette courte pause. «Ç’a fait du bien à l’organisme et c’est fort apprécié après toutes ces étapes. Ça nous a permis de reprendre des forces et d’être plus frais pour mieux affronter ce qui s’en vient.»

Ce qui s’en vient pour les cyclistes, c’est une étape montagneuse de 209,5 kilomètres, jeudi, en direction de Bagnères-de-Bigorre. «Ce sera intéressant de voir comment nous allons performer en montagne. Ce sera complètement autre chose et ce seront les jambes qui parleront», a indiqué l’athlète de Sainte-Perpétue.

Ce dernier ajoute que son équipe n’aura pas le choix d’être plus offensive dans les prochains jours en raison du temps qu’elle doit rattraper au classement. D’un point de vue personnel, Houle se dit prêt et en pleine forme pour affronter les futures courses, d’autant plus qu’il s’est beaucoup entraîné dans les montées avant le Tour de France. «J’ai travaillé fort avant d’arriver ici, surtout en montée avec plusieurs stages en montagne. J’espère que ça va payer et que le corps va répondre lorsque viendra le temps de rouler vite.»