/news/politics
Navigation

Les élections fédérales repoussées d’une semaine en raison d’accommodements religieux?

STOCKQMI-ELECTIONS
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Les élections fédérales, qui doivent avoir lieu le 21 octobre prochain, pourraient être repoussées d’une semaine en raison d’accommodements religieux réclamés par des Juifs orthodoxes.  

Chani Ayreh-Bain, candidat du Parti conservateur du Canada dans Eglinton-Lawrence, et Ira Walfish, un électeur de York Centre, ont engagé ensemble une action en justice devant la Cour fédérale, en juin dernier, afin de forcer Élections Canada à changer la date du scrutin fédéral de manière à éviter tout «conflit avec une journée de signification culturelle ou religieuse», a rapporté le Toronto Star.  

C’est que du 20 au 22 octobre se tient cette année la fête biblique Shemini Atzeret. MM. Ayreh-Bain et Walfish allèguent que l’élection du 21 octobre prochain va empêcher des dizaines des milliers de Juifs hassidiques canadiens de vivre pleinement cette importante fête juive.  

Ils demandent à la juge Ann Marie McDonald de statuer rapidement, car le rendez-vous électoral approche à grands pas, dans un peu plus de trois mois.  

«Tout le monde au tribunal a reconnu que la date limite était fixée au 1er août. Nous nous attendons donc à une décision très bientôt», a dit Michael Mostyn, président-directeur général de B'nai Brith Canada, qui a obtenu le statut d'intervenant dans le cadre de cette requête en justice.