/world/pacificasia
Navigation

Trump salue l’arrestation d’un des cerveaux des attentats de Bombay

Coup d'oeil sur cet article

Washington | Le président américain Donald Trump a salué aujourd'hui l’arrestation, au Pakistan, de Hafiz Saeed, l’un des responsables présumés des attentats de Bombay qui avaient fait plus de 160 morts en 2008.

«Après dix années de recherche, le “cerveau” des attentats de Bombay a été arrêté au Pakistan», a souligné M. Trump dans un «tweet». 

«Une forte pression a été exercée au cours des deux années écoulées pour qu’il soit retrouvé!» a-t-il ajouté, semblant se féliciter de l’influence de son administration sur Islamabad. 

Hafiz Saeed a passé des années sous différentes formes de détention, parfois en résidence surveillée, parfois brièvement arrêté puis relâché par les autorités. Il a la plupart du temps été libre de ses mouvements au Pakistan, suscitant l’ire de l’Inde. 

Sa nouvelle arrestation intervient quelques jours avant la visite du premier ministre pakistanais Imran Khan à la Maison-Blanche. 

Pour sa première visite à Washington depuis son élection, l’ancien champion de cricket tentera de resserrer les liens entre les deux pays alliés aux relations souvent houleuses. 

Le tête-à-tête dans le Bureau ovale, qui aura lieu le 22 juillet, devrait être largement consacré à l’Afghanistan après des négociations entre représentants talibans et américains à Doha. 

Le Pakistan est considéré comme un protagoniste majeur dans le conflit afghan. Washington et Kaboul l’accusent de soutenir des groupes extrémistes armés comme les talibans afghans et leurs alliés du réseau Haqqani. Islamabad nie un tel soutien.