/news/green
Navigation

Des journées très chaudes et humides

Avec l’humidex, on pourrait ressentir 43 °C vendredi

Coup d'oeil sur cet article

Le sud du Québec se dirige vraisemblablement vers son épisode de chaleur le plus intense de l’été, vendredi et samedi, alors que la température ressentie devrait atteindre 43 degrés Celsius.  

« C’est fort probablement l’épisode le plus chaud et humide de l’été jusqu’à présent qu’on va vivre », a indiqué au Journal Alexandre Parent, météorologue chez Environnement Canada.  

Vendredi, le maximum prévu pour Montréal est de 32 °C, mais avec l’humidex, on pourrait ressentir 43 °C, a indiqué M. Parent, qui parle d’une journée « chaude et très humide ».  

Des Montréalais profitent de la fontaine de l’Esplanade de la Place des Arts lorsqu’il fait chaud comme c’était le cas sur cette photo prise au début du mois.
Photo d'archives, Agence QMI
Des Montréalais profitent de la fontaine de l’Esplanade de la Place des Arts lorsqu’il fait chaud comme c’était le cas sur cette photo prise au début du mois.

Même chose samedi 

Le portrait risque d’être semblable pour samedi alors qu’avec l’humidex la température devrait dépasser les 40 °C. 

Les nuits seront également chaudes ; le mercure ne descendra pas sous les 20 °C. 

À Montréal, la température risque même d’osciller autour de 25 °C par endroit. 

La coupable est une crête de haute pression qui pousse vers le sud du Québec de l’air chaud et humide provenant du centre et de l’est des États-Unis.  

« C’est une vague qui ne sera pas très longue, mais qui sera relativement intense et qui couvre un grand territoire », a expliqué M. Parent.  

D’ailleurs, l’humidité devrait se dissiper dimanche en milieu de journée, et lundi, « on sera dans une masse d’air complètement différente », alors qu’on prévoit à Montréal 26 °C et du temps sec.  

► Consultez les conditions météorologiques des prochains jours

Des conseils pour affronter la chaleur   

  • Prendre soin des personnes vulnérables (jeunes enfants, femmes enceintes, aînés, personnes atteintes de maladie cardiaque ou respiratoire)  
  • Prendre des pauses dans des zones climatisées 
  • Ne pas attendre d’avoir soif pour s’hydrater (proposer de l’eau constamment aux enfants)  
  • Éviter le soleil et chercher l’ombre  
  • Appeler le soir et le matin les personnes vulnérables vivant seules pour prendre de leurs nouvelles