/news/currentevents
Navigation

«Car surfing» dans Montcalm: des accusations plus graves déposées

La victime d’un incident de « car surfing » est décédée de ses blessures deux semaines plus tard

«Car surfing» dans Montcalm: des accusations plus graves déposées
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

​​Déjà accusé de négligence criminelle et de conduite dangereuse à la suite d’un incident de « car surfing » survenu dans le quartier Montcalm en avril dernier, un jeune homme de 20 ans a vu les accusations s’aggraver à la suite du décès de la victime.

Le 12 avril dernier, un groupe de jeunes se trouvait sur la rue des Franciscains, près de la côte de l’Aqueduc, vers 20 h. À ce moment, un jeune homme en planche à roulettes s’était accroché au véhicule conduit par Dustin Duggan.

La victime, Guillaume Keyser-Leblond
Photo courtoisie
La victime, Guillaume Keyser-Leblond

Tandis que le véhicule était en marche, la victime sur la planche à roulettes, Guillaume Kayser Leblond, est subitement tombée au sol pendant que le véhicule était en marche. Le jeune homme est tombé lourdement et était inconscient à l’arrivée des ambulanciers.

Il a été conduit à l’hôpital où les autorités ont indiqué que l’homme de 24 ans était dans un état critique.

«Car surfing» dans Montcalm: des accusations plus graves déposées
Photo d'archives, Agence QMI

Décès

Le conducteur, Dustin Duggan, a été arrêté par les policiers et a comparu dès le lendemain pour faire face à deux accusations de conduite dangereuse et négligence criminelle causant des lésions. Il avait été remis en liberté le jour même sous certaines conditions, dont celle de ne pas conduire.

Or, Guillaume Keyser-Leblond est décédé environ deux semaines après l’accident, le 30 avril dernier, à l’hôpital de l’Enfant-Jésus. Après le décès, un mandat d’arrestation a été lancé pour que l’accusé Dustin Duggan fasse face à de nouvelles accusations plus graves de négligence criminelle et conduite dangereuse causant la mort.

Ce mandat d’arrestation a cependant été suspendu puisque Duggan devait déjà se présenter jeudi pour la suite des procédures.

Malgré les accusations plus graves qui sont passibles de l’emprisonnement à perpétuité, Dustin Duggan a pu recouvrer sa liberté après avoir été brièvement incarcéré. Les conditions de remise en liberté sont demeurées les mêmes que lors de sa libération après l’accident en avril.

Amis

Guillaume Keyser-Leblond et Dustin Duggan étaient vraisemblablement amis et travaillaient ensemble à la boutique La Vie Sportive dans Lebourgneuf. Guillaume Keyser-Lebond était originaire d’Orford, mais il vivait à Québec depuis un certain temps.

Ses funérailles ont eu lieu le 18 mai, à Magog. Sa famille, qui n’habite pas la région, était présente pour le dépôt des nouvelles accusations contre Dustin Duggan.