/lifestyle/food
Navigation

La légumineuse méconnue

Sur la photo, la mascotte du festival, Gourfanel, et Dominique St-Pierre, vice-président.
Photo courtoisie Sur la photo, la mascotte du festival, Gourfanel, et Dominique St-Pierre, vice-président.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le Québec regorge d’événements agroalimentaires pendant la saison estivale, voilà que se cache dans la municipalité d’Albanel, au Lac-Saint-Jean, un festival qui met en vedette une légumineuse quelque peu méconnue.

« Dans les années 1970, chaque municipalité avait son festival. En 1974, le maire de l’époque, Fernand Plourde, avait décidé d’avoir le sien et de partir celui de la gourgane. Et comme il y avait un producteur bien établi dans le coin, c’était facile de pouvoir en faire la promotion.

« Le festival célèbre ses 45 ans, ce n’est pas rien », explique d’entrée de jeu le vice-président, Dominique St-Pierre.

Un classique

Fière membre de la famille des légumineuses, la gourgane est une fève qui se consomme autant fraîche, séchée ou même gelée. Et non, ce n’est pas un haricot, contrairement à la croyance populaire.

La cosse de gourgane, qui peut parfois mesurer plus d’une dizaine de centimètres, ne peut être consommée. On ne mange que l’intérieur.

Il est bien sûr que son utilisation la plus populaire demeure à ce jour la soupe à la gourgane, composée de bouillon de poulet, d’orge perlé, de légumes, de lard et, bien sûr, de gourganes. Une véritable comfort soup ! Ajoutez-y un peu de bœuf, et le tour est joué, vous aurez une soupe-repas des plus nutritives. Cependant, il ne faut pas trop la dénaturer... Un classique demeure un classique.

« L’avantage de cette légumineuse est qu’elle ne contient pas de gluten. Elle se transforme très bien en farine que l’on peut aussi utiliser dans les gâteaux et les pains. Pour les personnes intolérantes, c’est une très belle alternative. »

Et parmi les nombreuses autres (et savoureuses) recettes mettant en vedette la gourgane, pensons également à un houmous, à un riz turc, à des linguines et même à un pâté chinois végétalien. Mille et une possibilités pour ce petit légume qui pousse en particulier au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

45 ans de festival

L’événement, qui se tiendra du 25 au 29 juillet prochain, offrira une programmation bien variée, qui saura plaire aux jeunes et aux moins jeunes.

Notons, entre autres, le spectacle de Philippe Brach le 26 en soirée de même que de nombreuses envolées de montgolfières, un concours de soupe aux gourganes et un feu d’artifice.

« Chaque année, nous sommes heureux d’offrir un festival entièrement gratuit. Des spectacles, un tournoi de balle. Et c’est sans compter les kiosques où l’on peut déguster la gourgane. Albanel vous attend ! » conclut M. St-Pierre.


► Site web : festivaldelagourgane.com