/news/green
Navigation

Pêches et Océans Canada confirme la mort de huit baleines noires depuis le début de l’année

Pêches et Océans Canada confirme la mort de huit baleines noires depuis le début de l’année
Photo courtoisie, Équipe des enquêtes sur la sûreté maritime de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Huit baleines noires de l’Atlantique Nord sont mortes depuis le début de l’année dans les eaux canadiennes, selon le plus récent bilan publié par Pêches et Océans Canada, vendredi.

Seulement ce vendredi, le ministère a confirmé deux morts chez cette espèce. Une des deux baleines avait été observée à la dérive jeudi vers l’ouest des Îles-de-la-Madeleine dans le golfe du Saint-Laurent.

«La baleine a été repérée de nouveau [vendredi] matin par l’équipage du "NGCC LeBlanc" et la nécropsie aura lieu à Grand-Étang, au Québec, le dimanche 21 juillet 2019», a mentionné le ministère dans un communiqué.

Puis, «malheureusement, le vendredi 19 juillet 2019, nous avons confirmé la mort d'une autre baleine noire au large de Glace Bay, en Nouvelle-Écosse», a ajouté le ministère. «Cette baleine avait été signalée à l'origine le 24 juin 2019 par un pêcheur, mais à ce moment-là les navires du MPO n'avaient pas réussi à relocaliser la baleine qui avait été signalée morte en vue de confirmer son identité.»

«On ignore encore avec exactitude la date, le lieu et la cause de la mort de ces baleines», a indiqué Pêches et Océans Canada.

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement fédéral a annoncé de nouvelles mesures, dont de nouvelles limites de vitesse, afin de protéger les baleines noires de l'Atlantique Nord.

Les autorités gouvernementales assurent par ailleurs une surveillance des baleines noires de l’Atlantique Nord dans le Canada atlantique. «Cinq aéronefs ou plus survolent les eaux du Canada atlantique chaque jour pour repérer les baleines», a assuré Pêches et Océans Canada.