/qubradio
Navigation

Simon Olivier Fecteau a déjà essayé de vendre de la drogue

Simon Olivier Fecteau a déjà essayé de vendre de la drogue
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Simon Olivier Fecteau était prêt à tout pour financer un court métrage, au point de vendre de la drogue.  

«Je voulais financer un court métrage et je me suis dit: “Je vais vendre de la drogue pour le financer”», révèle-t-il dans le nouvel épisode du balado de QUB radio, Devine qui vient souper?.   

  

  

L’acteur et réalisateur a essayé – sans succès – de faire pousser des champignons hallucinogènes. «J’ai essayé de faire pousser du “mush”, mais je ne connaissais pas vraiment la drogue, parce que je n’en consomme pas et c’est vraiment compliqué à faire pousser, du “mush”», raconte-t-il.   

À la table de Sophie Durocher et Richard Martineau, chez qui il était invité aux côtés de la chroniqueuse Nathalie Petrowski, le réalisateur du Bye Bye raconte avoir fait cuire, dans son appartement, de la terre dans une cocotte-minute pour la stériliser.   

«On était en train de jouer aux jeux vidéo en faisant cuire de la terre dans un presto, parce que ç’a l’air que, pour faire pousser des champignons magiques, il faut que tu aies de la terre stérilisée», explique-t-il.   

Puis, ce qui devait arriver arriva. La cocotte-minute a explosé.   

«Il y avait de la terre partout dans la cuisine, se souvient-il. La cuisine était noire de terre.»   

Selon toute vraisemblance, Simon Olivier Fecteau a dû trouver un autre moyen pour financer son film...   

   

  • ÉCOUTEZ l’épisode complet du balado Devine qui vient souper?:    

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions