/news/currentevents
Navigation

Agression armée dans Saint-Roch: les suspects auraient tenu des propos haineux

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 33 ans et une femme de 36 ans ont comparu, samedi, en lien avec l’agression armée qu’a subie un homme dans le quartier Saint-Roch, à Québec, vendredi soir.

Selon la police, les suspects auraient commencé par invectiver la victime en tenant des propos haineux concernant son ethnie, sa religion et son orientation sexuelle.

L’attaque s’est produite près des rues Dorchester et Saint-Joseph.

Arme blanche

La victime de 38 ans aurait ensuite été blessée au thorax par un des deux suspects, à l’aide d’une arme dont la nature n’a pas été précisée. Elle a été conduite à l’hôpital, où l’on ne craint pas pour sa vie.

Vendredi soir, les patrouilleurs cherchaient un objet, possiblement un couteau, mais cette information n’a pas été confirmée par la police.

Connus de la police

Les suspects, qui sont connus des services policiers, ont été arrêtés quelques minutes plus tard à l’intersection de la rue du Pont et du Roi. Ils ont comparu par vidéoconférence, au palais de justice de Québec, samedi.

L’homme est accusé de voies de fait armées et de voies de fait causant des lésions. La femme est pour sa part accusée de voies de fait simple.

Tous les deux demeurent détenus en attendant leur prochaine comparution, lundi.