/sports/hockey
Navigation

Charles Hudon demeurera-t-il avec le Canadien?

Charles Hudon demeurera-t-il avec le Canadien?
Photo Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

S’il vient de décrocher un nouveau contrat à un seul volet pour un an et 800 000$ avec le Canadien de Montréal, le Québécois Charles Hudon pourrait néanmoins se retrouver avec une autre formation de la Ligue nationale de hockey d’ici le début de la prochaine saison.

Avec cette entente en poche, le directeur général Marc Bergevin est sans doute tenté de l’échanger puisque le Tricolore compte déjà sur 14 autres attaquants ayant un contrat de la LNH. Et c’est sans compter sur Ryan Poehling et Phil Varone qui pourraient également percer la formation.

«L’organisation ne m’a pas parlé de ses plans à mon endroit, a d’ailleurs convenu Hudon, lors d’une conférence téléphonique tenue vendredi avant-midi. Il y a eu beaucoup de signatures depuis le 23 juin, alors on verra pour la suite.»

Il est évidemment périlleux de prédire une possible destination pour un joueur ou un autre advenant une transaction. Néanmoins, certaines données ne mentent pas et tendent inévitablement à favoriser une acquisition.

Les Jets sont acheteurs

Dans cette veine, il est intéressant de constater que les Jets de Winnipeg manquent cruellement d’attaquants présentement dans leur formation. Seulement sept joueurs évoluant à cette position ont présentement une entente valide pour la saison 2019-2020, soit Blake Wheeler, Mark Scheifele, Nikolaj Ehlers, Bryan Little, Mathieu Perreault, Adam Lowry et le jeune Jack Roslovic.

De leur côté, Patrik Laine, Kyle Connor et Andrew Copp ont tous le statut de joueur autonome avec compensation. En présumant que ces attaquants parviendront à s’entendre avec les Jets, on touche la dizaine. D’autres vétérans à l’attaque, comme Mark Letestu ou Logan Shaw se retrouvent dans l’organisation, mais ils pourraient plutôt être appelés à jouer dans la Ligue américaine.

Bref, on croit deviner que les Jets ajouteront un ou deux autres attaquants d’ici le début de la prochaine campagne.

D’autres clubs en manque d’attaquants

Parmi les autres clubs qui semblent manquer de profondeur à l’attaque à ce moment-ci, il y a les Blackhawks de Chicago, avec qui Bergevin entretient une excellente relation. Dans le cas des Hawks, ils ont 10 attaquants sous contrat dans la Ligue nationale tandis que Brendan Perlini est joueur autonome avec compensation. Certains espoirs frappent toutefois à la porte, dont le Québécois Alexandre Fortin de même que le premier choix des Blackhawks au plus récent repêchage, soit l’attaquant Kirby Dach, sélectionné troisième au total.

Les Sharks de San Jose, les Panthers de la Floride et les Sénateurs d’Ottawa font partie des autres équipes qui risquent d’ajouter au moins un attaquant à leur formation dans les prochaines semaines.