/sports/soccer/impact
Navigation

La glissade se poursuit

L’Impact perd un quatrième match de suite

Coup d'oeil sur cet article

COLUMBUS | Privé d’un homme pendant les 35 dernières minutes, l’Impact a subi un quatrième revers consécutif en s’inclinant 2 à 1 contre le Crew de Columbus samedi soir.

Plus tôt cette semaine, Zlatan Ibrahimovic a dit qu’en jouant en MLS, il était une Ferrari parmi des Fiat.

Samedi, il n’y a eu que des Fiat sur le terrain du MAPFRE Stadium où 15 124 spectateurs étaient réunis. Et encore, l’auteur de ces lignes est propriétaire d’une petite 500 qui se comporte mieux que ce qu’on a vu samedi de la part des deux équipes.

Le pire dans tout ça, c’est que l’Impact a fait bien paraître le Crew qui n’avait pas gagné à ses dix derniers matchs. La dernière victoire des hommes en jaune remontait au 8 mai.

Amorce désastreuse

Le début de la seconde demie a été désastreux pour l’Impact qui avait pourtant créé l’égalité 1 à 1 en fin de première demie.

Dès la reprise du jeu, Pedro Santos a foncé vers le territoire ennemi et a repéré David Accam qui s’était blotti derrière Zakaria Diallo pour ensuite se retrouver seul devant Evan Bush qu’il a battu à la 46e minute. Inutile de dire que le jeu défensif montréalais a été très mou.

On peut avancer que si Samuel Piette avait été dans l’alignement, les choses se seraient déroulées autrement sur cette séquence.

Accam a été un acteur important dans les déboires montréalais puisque moins de dix minutes plus tard, il a été légèrement retenu par Bacary Sagna alors qu’il tentait de s’échapper. Sagna a reçu un carton rouge pour sa faute.

Autre but rapide

L’Impact a une fois de plus amorcé le match mollement, ce qui a permis à Josh Williams de marquer dès la 6e minute à la suite d’un coup franc.

Williams était non seulement mal couvert, mais Evan Bush est en plus très mal sorti pour le contrer.

C’était déjà la huitième fois cette saison que le Bleu-blanc-noir accordait un but dans le premier quart d’heure d’un match.

L’Impact a bien répondu et a menacé Eloy Room qui a vu Shamit Shome et Rudy Camacho frapper la transversale coup sur coup après un coup franc.

C’est finalement sur un coup de pied de coin de Saphir Taïder que Zakaria Diallo a inscrit son troisième but de la saison pour créer l’égalité 1 à 1 dans le temps arrêté de la première demie (45+2).

Garde Furieux

Rémi Garde était furieux après le match, ne répondant qu’à trois questions pour un total sous les 90 secondes.

« Ce qui m’agace, c’est des attitudes, des comportements, des consignes qui ne sont pas respectées », a-t-il commencé avant de renvoyer la balle à ses joueurs pour les deux buts rapides du Crew.

« Je ne sais pas, il faudrait poser la question aux joueurs. Peut-être qu’on les échauffe mal, peut-être que j’explique mal les choses. Honnêtement, je ne sais pas.

« Moi aussi j’ai sans doute fait des erreurs. J’en fais peut-être même beaucoup, énormément sûrement, mais j’assume, je suis un entraîneur qui vient de perdre quatre matchs de suite, donc je vais me remettre en question. »

Novillo parti

L’Impact a décidé de régler un problème en résiliant le contrat du milieu de terrain Harry Novillo, selon ce qu’a appris le confrère Nicolas A. Martineau de TVA Sports.

Son départ va libérer une place de joueur international. Son salaire va tout de même être comptabilisé dans la masse salariale cette saison.

Novillo empochait 550 000 $ et il restait une autre saison à son contrat. Mais il était devenu impensable de le conserver dans l’équipe en raison de son rendement bien en deçà des attentes et de son éthique de travail qui soulevait des doutes.

Novillo n’a joué que 11 matchs, dont 5 départs, et a accumulé un but et deux passes, ne disputant que 439 minutes. On peut aussi souligner qu’il a perdu son passeport en plus d’être blessé à répétition.


► L’Impact jouera son prochain match mercredi en recevant la visite du York 9 FC pour le match retour du quart de finale du Championnat canadien.

+
Pedro Santos
Très bon techniquement, le Portugais a dérangé la défensive montréalaise toute la soirée et a fait preuve de beaucoup d’intuition sur la passe qui a permis à David Accam de marquer le but gagnant.
-
L’Impact
Ce n’est tout simplement pas suffisant de la part du Bleu-blanc-noir qui manque d’intensité et de discipline tactique. Cette équipe est à la dérive et est sur le point de s’échouer.
2
1
Columbus
Gardien :
Eloy Room.
Défenseurs :
Aboubacar Keita, Harrison Afful, Josh Williams (remplacé par Alex Crognale à la 56e minute), Waylon Francis (remplacé par Héctor Jiménez à la 45e minute).
Milieu :
Artur, David Accam (remplacé par Luis Díaz à la 74e minute), Luis Argudo, Pedro Santos, Wil Trapp.
Attaquant :
Gyasi Zardes.
Montréal
Gardien :
Evan Bush.
Défenseurs :
Bacary Sagna, Daniel Lovitz, Rudy Camacho, ­Zakaria Diallo.
Milieu :
Jukka Raitala (remplacé par Omar Browne à la 80e minute), Micheal Azira, Shamit Shome (remplacé par Clément Bayiha à la 64e minute).
Attaquant :
Maximiliano Urruti, Orji Okwonkwo, Saphir Taider (remplacé par Ken Krolicki à la 84e minute).
But
Columbus : Williams (6e), Accam (46e) MONTRÉAL : Diallo (45e+2)
Cartons
Columbus : Artur (17e), Williams (53e) MONTRÉAL : Sagna (55e-rouge), Browne (90e+6)
 
TIRS
ARRÊTS
CLB
4
1
MTL
2
2
 
POSSESSION
FAUTES
CLB
48,0 %
10
MTL
52,0 %
11
 
HORS-JEUX
COINS
CLB
1
1
MTL
1
3
 
NOMBRE DE PASSES
NOMBRE DE PASSES RÉUSSIES (%)
CLB
464
87 %
MTL
500
86 %