/travel/canada
Navigation

Terre-Neuve: Sauvage et oubliée

On se croirait en Irlande, mais sans l’achalandage.
Photo courtoisie, Gilles Proulx On se croirait en Irlande, mais sans l’achalandage.

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs d’entre nous font ­référence à Terre-Neuve telle une île plus ­britannique que l’Angleterre. D’autres la connaissent à la faveur des croisières qui s’arrêtent pour découvrir ses maisons ­multicolores. Le point majeur touristique demeure le passage des icebergs devant la capitale Saint John’s.

Aussi dans cette ville, ce qu’on nous ­invite à visiter, c’est Signal Hill, la première station TSF de Marconi. C’est là qu’a été inventé le signal SOS qui est rapidement devenu universel. Par ailleurs, autre page d’histoire universelle : le Titanic a sombré non loin d’ici en avril 1912, les guides ne manquent pas de vous le rappeler.

Ne manquez les balades en bateau dans les fjords !
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Ne manquez les balades en bateau dans les fjords !

Mais si on pénètre à l’intérieur de ces terres encore très vierges, que ce soit pour de la randonnée, de la chasse ou de la pêche, on constate qu’on est dans un paradis ! Historiquement, on comprend également pourquoi la France a tenté de reprendre Terre-Neuve en 1762 en ­raison de la richesse incroyable de la faune, ­notamment poissonnière. Bref, les îles de Saint-Pierre-et-Miquelon ont été un prix de consolation à la France qui désirait d’abord et avant tout Terre-Neuve.

Aujourd’hui, nos yeux ne peuvent être que satisfaits d’admirer ces paysages ­incroyables et bizarrement peu visités. Sur un sentier magnifique, très bien ­entretenu et balisé, on se sent parfois comme en ­Irlande, mais sans la foule de visiteurs... On y est parfois seul ! Rien ne vient troubler le chant de la mer et du vent !

Ce pêcheur vient d’attraper le repas ! Plus tard, il va le faire griller et l’assaisonner de sel et de citron.
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Ce pêcheur vient d’attraper le repas ! Plus tard, il va le faire griller et l’assaisonner de sel et de citron.

Les Terre-Neuviens sont amicaux avec les touristes. Sur la route, lorsque deux voitures se croisent, les automobilistes se saluent. Ça risque de vous surprendre au début... mais vous vous y habituerez vite !

Gastronomiquement parlant, à ma ­dernière visite, certains restaurants ­offraient des mets maritimes... faits à ­partir de poisson surgelé acheté ailleurs et de panure grasse ! J’ai été déçu. C’est mon seul bémol.