/entertainment/music
Navigation

Une prestation explosive des Vulgaires Machins

Les Vulgaires Machins
Photo courtoisie, Louis Laliberté

Coup d'oeil sur cet article

En pause depuis 2012, les Vulgaires Machins ont remis le navire en marche pour une série de concerts, dont cette visite, dans la nuit de vendredi à samedi, au Festif ! de Baie-St-Paul.

La formation rock-punk a offert une incandescente prestation livrant, sans temps mort, les Dommage Collatéral, Anéantir le dogme, Compter les corps, Légaliser l’héroïne, Puits sans fond et Je m’appelle Guillaume.

Quelle prestation où la formation et le public étaient en parfaite communion ! L’ambiance était du tonnerre. On s’était visiblement ennuyé d’eux.

Avant d’entamer Le Mythe de la ­démocratie, Guillaume Beauregard et Marie-Ève Roy ont remercié les fermiers bios, les femmes qui disent aux gars qu’ils sont cons, les gars qui respectent les femmes, les gens qui se soucient de l’environnement, les gens qui assistaient au spectacle et Catherine Dorion, qui fait bien de foutre la merde à l’Assemblée nationale.

Espérons qu’on pourra les revoir bientôt. Les chansons sont fortes, ils sont encore solides et surtout très pertinents.