/news/transports
Navigation

Autoroute Henri-IV: la congestion redoutée est évitée

Les voies en direction nord étaient fermées pendant près de 24h pour des travaux

Coup d'oeil sur cet article

La fermeture complète de la direction nord de l’autoroute Henri-IV pendant près de 24 heures n’aura finalement pas été le casse-tête routier appréhendé par le ministère des Transports, la congestion redoutée s’étant avérée presque nulle et les travaux se terminant même à l’avance.  

Les travailleurs du chantier de l’autoroute 73 n’ont pas chômé malgré le début des vacances de la construction. Plutôt que de prendre la route, ils ont passé le week-end sous une chaleur accablante à accomplir une des plus importantes tâches qui mènera à la modernisation de Henri-IV.  

Le ministère des Transports procédait, de samedi à dimanche, à la démolition d’un pont d’étagement qui enjambait l’autoroute Henri-IV.
Photo Didier Debusschère
Le ministère des Transports procédait, de samedi à dimanche, à la démolition d’un pont d’étagement qui enjambait l’autoroute Henri-IV.

Cette étape névralgique, soit la démolition d’un pont d’étagement dans la bretelle menant à l’autoroute Félix-Leclerc Est, s’est «très bien passée», estime le porte-parole du ministère des Transports, Guillaume Paradis.  

«Les travaux ont même fini avec un peu d’avance [dimanche] vers 15 h. On avait terminé la démolition, le nettoyage et le ramassage», résume-t-il.   

Dimanche habituel  

Ces travaux, qui ont nécessité la fermeture complète de Henri-IV en direction nord dans le secteur de l’intersection avec l’autoroute Félix-Leclerc, faisaient redouter d’importantes congestions.   

Si des dizaines de milliers de Québécois ont pris la route pour les vacances de la construction, la congestion aura finalement été «beaucoup moins importante que prévu», selon M. Paradis.  

«À plusieurs moments, il n’y avait aucune congestion et c’était parfaitement fluide, observe-t-il. Sur les voies rapides, ça roulait comme un dimanche après-midi où il ne se passe rien.»    

Le porte-parole du MTQ pointe que le flux autoroutier peut être imprévisible, d’autant plus en été. Le vent a finalement tourné en faveur du ministère et des automobilistes, qui ont de toute évidence été réceptifs aux trajets alternatifs proposés par le MTQ, souligne M. Paradis.  

«Ça a fait en sorte qu’une entrave qui avait l’air très dérangeante au début a finalement eu des impacts très modérés sur la circulation, note-t-il. En été, c’est difficile de savoir quand il va y avoir un achalandage important. ll y a plus de trafic, mais il est réparti sur plus longtemps dans la journée.»  

Pas encore fini  

Si la démolition du pont d’étagement témoigne de la progression certaine des travaux sur cet imposant chantier, les automobilistes de la région de Québec devront s’armer de patience avant de voir le réseau autoroutier revampé.  

Le chantier sur l’autoroute Henri-IV doit se terminer en 2023, bien que «les grosses années [soient] maintenant», de 2019 à 2021. Un autre chantier d’importance, celui sur l’autoroute Félix-Leclerc, à la hauteur du boulevard Pierre-Bertrand, devrait aussi s’achever en 2023.  

Les prochaines grandes étapes du chantier sur Henri-IV  

OUVERTURE D’UNE BRETELLE D’ACCÈS TEMPORAIRE ENTRE HENRI-IV NORD ET FÉLIX-LECLERC EST  

«Ça va permettre de refaire complètement les bretelles et une partie de l’autoroute Félix-Leclerc en direction est.»  

— Guillaume Paradis, porte-parole, MTQ  

Quand? Cette semaine  

 

TRAVAUX DANS LE SECTEUR DU BOULEVARD WILFRID-HAMEL  

«On est plus en phase de préparation pour les gros travaux qu’on va entreprendre l’été prochain.»  

— Guillaume Paradis  

Quand? Début août