/sports/tennis
Navigation

Un premier titre chez les pros pour Leylah Annie Fernandez

Coup d'oeil sur cet article

La jeune Québécoise Leylah Annie Fernandez a mis la main sur son premier titre en simple chez les professionnelles, dimanche après-midi, au Challenger de Gatineau, en disposant de sa compatriote canadienne Carson Branstine en finale.

La joueuse de 16 ans originaire de Laval, qui occupe le 373e rang du classement de la WTA, l’a emporté en trois manches de 3-6, 6-1 et 6-2. Elle a mis 1 h 41 min pour s’imposer devant la 559e joueuse mondiale.

«Le match d’aujourd’hui a été difficile. Je connais Carson depuis longtemps et nous sommes de bonnes amies, a raconté Fernandez par voie de communiqué. Je suis évidemment contente de cette victoire, mais je suis aussi heureuse pour Carson, car elle a connu une excellente semaine. Je suis satisfaite de mon jeu. On apprend de chaque match, peu importe si on les gagne ou on les perd. Je sens que je quitte Gatineau avec plus d’expérience, ce qui m’aidera pour l’avenir.»

Il s’agissait d’un premier affrontement sur le circuit de l’ITF entre les deux espoirs canadiens, qui étaient toutes les deux en quête d’un premier sacre chez les professionnelles. Pour sa part, Branstine en était à une deuxième finale de l’ITF cette année.

Un match en deux temps

Issue des qualifications, Branstine a eu le meilleur lors de la manche initiale en réussissant l’unique bris de service au huitième jeu. L’athlète de 18 ans, qui est née et réside en Californie, a passablement ralenti le rythme en deuxième manche, au cours de laquelle elle a eu recours au soigneur. Elle semblait alors ennuyée par des douleurs à une hanche.

Branstine a repris du poil de la bête au début du troisième set, mais n’a pu freiner Fernandez dans sa marche vers le titre. La Lavalloise a obtenu le bris de service décisif au cinquième jeu, avant d’en réussir un autre à la septième partie.

Ce titre est le deuxième en autant de jours pour Fernandez à Gatineau. La Québécoise avait remporté la finale du double en compagnie de la Britanno-Colombienne Rebecca Marino, samedi, contre Chieh-Yu Hus, de Taipei, et Marcela Zacarias, du Mexique.

Bianca Andreescu est la dernière Canadienne à avoir réussi le doublé à Gatineau. L’Ontarienne avait remporté les titres en simple et en double, avec Charlotte Robillard-Millette, en 2016.

Deuxième au monde chez les juniors, Fernandez a gagné les Internationaux de France et a été finaliste aux Internationaux d’Australie plus tôt cette saison chez les moins de 18 ans.

Du côté masculin, l’Australien Jason Kubler, 10e favori, s’est imposé en deux manches de 6-4 en finale devant le Français Enzo Couacaud, 15e tête de série.