/sports/fighting
Navigation

Oscar Rivas toujours confiant

Oscar Rivas toujours confiant
Capture d'écran, TVA Sports/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Bien qu’il ait tout donné, Oscar Rivas s’est tout de même incliné devant Dillian Whyte samedi dernier, à l’O2 Arena de Londres. Mais cela n’inquiète pas du tout le boxeur colombien, qui est plutôt optimiste face à la suite de sa carrière chez les poids lourds.

«J’ai fait un bon combat sur la scène internationale, et je suis maintenant plus connu du grand public, a expliqué le pugiliste de 32 ans. Je fais maintenant partie du top 10 mondial. Après avoir livré ce combat, je sais que je suis un problème pour n’importe qui dans l’arène.»

En plus de rater la chance d’obtenir un combat de championnat du monde et de subir sa première défaite en carrière chez les professionnels, «Kaboom» n’a pas été chanceux en Angleterre. Lors du neuvième round, au cours duquel il a envoyé son adversaire au tapis, il a été victime d’une rupture à un tendon du bras droit.

«J’ai voulu faire une combinaison de coups et je me suis rendu compte que mon bras ne répondait plus comme je le voulais. La douleur est apparue un peu plus tard. Je voulais ouvrir la machine, mais ça ne fonctionnait pas comme je le voulais.»

Le protêt

Le Groupe Yvon Michel (GYM) a déposé un protêt avant le combat, estimant que le clan de Whyte n’avait pas respecté la procédure normale pour le choix des gants. Le règlement prévoit l’approbation du choix des gants par le camp adverse, ce que n’a pas fait le groupe du boxeur britannique de 31 ans.

«C’est quelque chose d’illégal et ce n’est pas très sportif. Mais malgré tout ça, j’ai offert une bonne performance et on va essayer de surmonter ma première défaite», a commenté le protégé de GYM.

«Je vais continuer de chercher un combat de championnat du monde. J’espère que tout va bien aller dans la prochaine année.»