/news/currentevents
Navigation

Une ex-directrice de CPE accusée 17 fois de fraude

Coup d'oeil sur cet article

Une ex-directrice générale d’un CPE du Lac-Saint-Jean a été officiellement accusée de 17 chefs de fraude pour des gestes qui auraient été commis sur une période de neuf ans.

En avril 2018, la directrice du CPE les Souriceaux de Saint-Prime, Carole Lechasseur, avait été congédiée. Le conseil d’administration de l’établissement avait alors observé des irrégularités dans les comptes de dépenses de l’administration.

Selon les informations, Mme Lechasseur aurait utilisé les fonds à des fins personnelles. Devant cette situation, le dossier a ensuite été transmis aux enquêteurs qui ont longuement étudié les livres comptables.

Après plus d’un an d’enquête de la part de la Sûreté du Québec, le dossier a finalement été remis au DPCP qui a arrêté la femme de 56 ans par voie de sommation à la fin du mois de juin. Au total, pas moins de 17 chefs d’accusation de fraude de moins de 5000 $ ont été déposés contre l’ex-directrice du CPE de Saint-Prime.

Les chefs d’accusation couvrent une période longue de neuf ans, du 1er janvier 2009 au 15 avril 2018, moment de son congédiement. Carole Lechasseur devra se présenter en cour à Roberval le 13 septembre prochain pour comparaître officiellement dans le dossier. La dame n’a aucun antécédent judiciaire.